Auteur Sujet: Quand un V8 289 toussote, pétouille et cale  (Lu 135 fois)

Hors ligne olivier78

  • Membre du conseil
  • Pilier
  • *****
  • Messages: 1 219
  • Localisation: Yvelines
  • Mustang: cab 289 GTA 67
Quand un V8 289 toussote, pétouille et cale
« le: jeudi 03 août 2017 à 17:38 »
Hello everybody, le Baron is in et vous envoie un petit signe d'amitié entre 2 voyages car depuis qu'il est retraité, il ne tient plus en place malgré une forte surdité naissante due à une saloperie de maladie du doux nom de Ménière et du coup, vos vraoummm plout plout pchiittt sont bien moins performants et vites saturés mais reste la vue et surtout n'allez pas croire que cette surdité puisse provenir d'une trop grosse manipulation répétée de ma main droite...
Bon, revenons à nos moutons, comme vous le savez déjà, ma Yellow Old Lady Topless a dignement fêté ses 50 ans cette année et continue hardiment à arpenter le bitume mais il y a quelques temps, elle a commencé a avoir des flatulences, des rototos et a fini par me faire des pannes aléatoires avec refus d'obéissance à l'allumage même en lui titillant le bouton. Après moult regards plongés sous sa jupe, j'ai enfin découvert la raison de ses désagréments digestifs!!! Cette coquine avait tout simplement déconnecté discrètement le cabochon du contacteur de l'une de ses bougies sûrement en raison des bonnes vibrations de la route d'où un gros problème dans l'allumage et des gaz qui ne s'enflammaient plus!!! Il vous faut donc savoir que si votre vieille, vous pétouille au nez et refuse parfois de s'embraser sous vos douces caresses, allez donc voir sous sa jupe si toutes ses bougies sont bien connectées. C'est peut être un B à BA mais n'empêche que la panne est vicieuse et que l'on a pas forcément le bon réflexe d'aller à cet endroit vérifier que papa et maman sont en osmoses... Vous savez bien que ma spécialité, c'est de faire le Kéké à la portière mais je suis sûr que mon petit topic pourra un jour vous rendre service  :yeah: Le Baron vous salue bien  !roi!
« Modifié: jeudi 03 août 2017 à 17:42 par olivier78 »
On peut connaître la vertu d’un homme en observant ses défauts.
Ne parlez jamais de vous, ni en bien, car on ne vous croirait pas, ni en mal car on ne vous croirait que trop. “Si la fortune vient en dormant, ça n'empêche pas les emmerdements de venir au réveil.”