forum Ford Mustang France

Rencontrons-nous ! => Officiels FMF => Discussion démarrée par: olivier78 le dimanche 26 févr. 2017 à 15:38

Titre: Road Trip 66 + Hwy one Chicago/SantaMonica/San Francisco 14 avril-13 mai 2018
Posté par: olivier78 le dimanche 26 févr. 2017 à 15:38
Faire la mythique 66 nous titille le nez et par extension refaire la Hwy one, serait la cerise sur le gâteau.

C'est pourquoi, je vous propose à travers ce forum de vous joindre à moi et de partir sur la route ensemble. Bien sûr, les infos et aides pour la préparation de ce voyage seront les bienvenues venant de personnes ayant déjà fait ce Road Trip.

Ce voyage se déroulera sur 1 mois du samedi 14 avril au Dimanche 13 mai 2018.

Voyage sur 28 jours de 4500 kms (2800 miles), nous traverserons 8 états (Illinois, Missouri, Kansas, Oklahoma, Texas, Nouveau Mexique, Arizona, Californie), 3 fuseaux horaires.

Chicago, Atlanta, Springfield, Lebanon, Vinita, Tulsa, Oklahoma City, Amarillo, Tucumcari, Albuquerque, Flagstaff, Needles, Pasadena, L.A, Santa Monica, Santa Barbara, San Luis Obispo, Monterey,  San Francisco pour ne citer que quelques villes sur le chemin.

Des fermes, des musiciens, le Far west, des réserves indiennes, des parcs nationaux, le grand canyon, la côte pacifique californienne...
Les burgers ou les pains de maïs, les sodas... Ne comptez pas maigrir, pendant ce voyage....

Attention, la road 66 crée en 1926 a été déclassée en 1985 et une grande partie n'existe plus mais elle reste et restera dans le coeur de tous les fans, LA ROUTE!!!
Titre: Re : Road Trip 66 + Hwy one Chicago/SantaMonica/San Francisco 14 avril-13 mai 2018
Posté par: olivier78 le mercredi 08 mars 2017 à 03:18
Je pense que pour un couple le budget plaisir devrait flirter autour des 8 à 10.000 € pour 30 jours (avions, hôtels, location voiture, essence, bouffe, visites...).
bien sûr ce voyage pourrait se faire sur un délai plus court mais là, il s'agit de prendre son temps pour visiter le pays à la cool avec la découverte de l'histoire de la 66, des villes qui seront traversées, des lieux mythiques, des musées, des parcs nationaux, des réserves indiennes. De passer du temps avec les gens sur place, de prendre du temps pour des coups de cœur afin que ce voyage devienne inoubliable. Le but n'est pas de manger du miles mais s'imprégner de cette route qui a fait couler beaucoup d'encre..
Titre: Re : Road Trip 66 + Hwy one Chicago/SantaMonica/San Francisco 14 avril-13 mai 2018
Posté par: olivier78 le mercredi 08 mars 2017 à 03:49
Pour bien comprendre l'esprit de ce voyage et sa philosophie et que cela prend du temps, je vais vous prendre comme exemple La Hwy One que je connais et je pense que mon ami Tom qui la connaît bien aussi devrait approuver ma démarche. Lorsque vous êtes sur cette route qui longe la côte pacifique californienne, vous vous devez de visiter L.A avec ses studios Universal, Paramount, les quartiers chics de Beverley, rodéo drive la rue la plus chic du monde avec ses boutiques de luxe. Puis s'installer sur la plage de Venice pour voir ses tags et son street art, La rue droite où se côtoient la faune de la beat generation et où le doctor "is in" pour vous vanter les bienfaits de la maijuana. Muscle beach où se fait le concours permanent de l'exhibition de ses pectoraux, Santa Monica et Santa Barbara pour leurs pontons qui rappellent les films d'Hitchcook ou des séries américaines avec la fête foraine permanente, les Pelicans sédentaires et les restos où le garçon de salle vous vante ses sublimes crevettes sautées tout en vous parlant de Forest Gump
Titre: Re : Road Trip 66 + Hwy one Chicago/SantaMonica/San Francisco 14 avril-13 mai 2018
Posté par: olivier78 le mercredi 08 mars 2017 à 04:06
Puis plus haut "Obispo" où un magna de la presse qui avait pour maîtresse une architecte et décoratrice réputée fit construire un palais digne de Rosebird dans Citizen Kane, lieu dément par son délire.
Ensuite, la région de "Big Sur" refuge des artistes et écrivains, lieu sauvage qui s'apparente à la Bretagne sauf qu'il faut y ajouter les palmiers, les phoques et sealions.
En début d'année, on peut y voir des baleines qui migrent et sur les plages d'énormes éléphants de mer qu'accompagnent les chiens de prairie.
Plus au nord, la pointe "El Lobo". Un endroit où au coucher du soleil, le paysage s'embrase de couleurs mordorés et  il vous suffit de vous poser au bord de l'eau pour apercevoir des loutres nageant sur le dos et qui dinent en cassant des aliments sur leurs ventres pour finalement une fois rassasiées, se lancer dans de folles parties de water polo
Titre: Re : Road Trip 66 + Hwy one Chicago/SantaMonica/San Francisco 14 avril-13 mai 2018
Posté par: olivier78 le mercredi 08 mars 2017 à 04:19
Carmel, la ville où Clint Eastwood fut le maire pendant une bonne dizaine d'années.
Villas de rêves à plusieurs millions de $. Refuge comme à L.A de stars et starlettes.
Ah ce cher Clint, personnage qui reflète bien ce que peut être l'Amérique de Trump, capable des meilleurs réalisations de films, capable d'interpréter des rôles importants mais aussi ambiguë comme "Gran Torino" et capable d'entretenir les lobbies des marchands d'armes et faire voter dans sa commune l'interdiction de manger des glaces dans la rue de peur de salire les trottoirs...
Et puis, il faut visiter Monterey où se trouve l'un des plus beaux musées océanographiques du monde avec ses aquariums géants au bord de la mer. Un musée intelligent et interactif, que du bonheur!!! Monterey est également un haut lieu pour l'étude des baleines.
Titre: Re : Road Trip 66 + Hwy one Chicago/SantaMonica/San Francisco 14 avril-13 mai 2018
Posté par: olivier78 le mercredi 08 mars 2017 à 04:43
S.F ou Frisco pour les intimes. Vrai coup de cœur!!! Une ville qui se découvre au petit matin depuis votre bed and breakfast du haut de Twin Speek et de la vieille ville. Comme par miracle, le Fog disparaît aussi vite qu'il s'est installé sur la baie. Voilà qu'apparaît "le Golden" qui relie SF à Sosalito. Sur la Droite la tour en forme de pyramide et en dessous de vous, le quartier de Castro où flotte un enorme flag multicolore pour rappeler que la Ville fut la première à revendiquer les droits des Gays et Lesbiens. Descendre ces rues en pentes à pied. Passer devant la maison bleue de Maxime Leforestier. Admirer les bougainvilliers emplis de colibris, remonter les rues à bords des câble cars, manger et boire dans le bar Resto de l'écrivain Miller qui fut l'un des maris de Marylin Monroe et admirer en sortant la fresque de Woody Allen jouant de la clarinette dans ce lieu. Visiter le chaud quartier hispanique où sur le pavé entourant des grilles d'arbres sont gravés dans la fonte, les danses macabres sud américaines. Se balader dans les quartiers thématiques et découvrir le street art à chaque coin de rue sans oublier "Chinatown" où grouille une vie trépidante colorée
Titre: Re : Road Trip 66 + Hwy one Chicago/SantaMonica/San Francisco 14 avril-13 mai 2018
Posté par: olivier78 le mercredi 08 mars 2017 à 04:59
Allez sur les quais du secteur des pêcheurs pour y déguster le crabe à côté des pontons flottants où s'étalent nos amicaux sealions.
Puis prendre le ferry pour l'île d'Alcatraz, la prison d'où on ne sort jamais et où fut emprisonné Al Capone non
pas pour ses nombreux crimes mais pour une dénonciation de son comptable pour fraude fiscale ( tiens cela me rappelle quelqu'un...). Le casque sur la tête vous allez plonger dans cet enfer carcéral où les cellules ne mesurait que 3 ou 4 m2. Bruits de ferraille des portes qui se ferment, des fers au pied, des gueulements des matons, des hurlements de prisonniers révoltés. Tout cela vous donne des frissons dans le dos et impossible de s'échapper malgré la ville toute proche car l'eau est froide et les courants sont violents et le risque de noyade certain.
C'est là également que se deroula une des premières manifestations des indiens pour faire reconnaître leurs droits s'étant emparé de l'île après la désaffection de la prison.
Titre: Re : Road Trip 66 + Hwy one Chicago/SantaMonica/San Francisco 14 avril-13 mai 2018
Posté par: olivier78 le mercredi 08 mars 2017 à 05:06
Voilà pourquoi déjà sur un périple de 600 km entre Santa Monica et SF, cela prend du temps alors vous pouvez imaginer entre Chicago et SM sur plus de 4500 km.
Bouffer uniquement du bitume et du burger, c'est pas mon truc! J'aime me créer une aventure par des lieux et des rencontres étonnantes, il faut donc laisser du temps au temps afin de se créer sa propre histoire.
Titre: Re : Road Trip 66 + Hwy one Chicago/SantaMonica/San Francisco 14 avril-13 mai 2018
Posté par: olivier78 le mercredi 08 mars 2017 à 13:55
l'arrêt au mustang corral est prévu et il est vrai qu'il ne faut pas tout programmer et se laisser porter par les rencontres d'un moment. Si vous allez à Vegas, il faut continuer sur la Death Valley de préférence au printemps en raison de la température et rester coucher là bas pour profiter de nuits limpides où avec de simples jumelles vous pourrez voir les satellites de saturne puis faire un tour dans les montagnes pour profiter de la palette du peintre puis ensuite repartir sur le séquoia et Yosemite park
Titre: Re : Road Trip 66 + Hwy one Chicago/SantaMonica/San Francisco 14 avril-13 mai 2018
Posté par: dobermann le mercredi 08 mars 2017 à 21:50
le mieux pour nous reste le désert entre LA et Page en Mars il n'y a personne, on peut faire 200km sans voir une voiture, c'est un sentiment de liberté incroyable avec des paysages à couper le souffle, dormir chez des Navajo au millieu de nul part parce que la fatigue était trop grande pour continuer et la nuit tombée  élan reste un souvenir exceptionnel, ils sont tellement gentils!

Titre: Re : Road Trip 66 + Hwy one Chicago/SantaMonica/San Francisco 14 avril-13 mai 2018
Posté par: olivier78 le vendredi 10 mars 2017 à 07:16
Merci Dob pour ton récit de voyage et comme quoi chacun a un ressenti différent. Perso j'ai trouvé la balade sur Hollywood et Sunset bld à L.A, très fun et moi qui ne suis pas vraiment parc d'attractions, j'ai visité les studios Universal et nous avons passé un superbe moment assez hors normes et surprenant. Les américains sont aussi des grands enfants et cela fait partie de leurs mœurs. Ils sont pleins de contradictions... Ils ont un pays varié avec des régions et des parcs superbes, très protecteurs de la nature et pourtant ils sont les premiers producteurs de gaz de schiste par fracturation qui polue leurs nappes fréatiques, ils ont su préserver des villes traditionnelles du middle west et pourtant, ils ont leurs gratte-ciels. Ils ont eu un Président noir et pourtant ils ont Trump et le Kukusclan. Ils sont  très religieux et pourtant ils ont le lobby des armes. La liste est longue de toutes ces contradictions mais c'est ce qui fait l'Amérique. Il ne faut pas oublier que les États Unis n'ont pas derrière eux une longue histoire comme nous en Europe et qu'en dehors des indiens et des amérindiens, la population est un melting-pot ethnique qui en fait sa richesse et il faut visiter à NYC, Elys Island pour comprendre la genèse de ce peuple. C'est pourquoi chacun d'entre nous aura un ressenti different de sa vision des states. Il n'y a pas une Amérique mais des Amériques lorsque l'on traverse 8 États. Seul demeure sur le bord de route l'américan flag qui uni ce continent.
Pendant ce voyage, nous irons aussi à la découverte de l'Amérique profonde
Titre: Re : Road Trip 66 + Hwy one Chicago/SantaMonica/San Francisco 14 avril-13 mai 2018
Posté par: olivier78 le mercredi 15 mars 2017 à 04:42
Les US ont imprégné une partie de ma vie et ce voyage sera également un moment pour coller des lieux à mes souvenirs. Je suis un enfant d'après guerre, issu du baby boom et du plan Marshal. La guerre froide, la baie des cochons, l'assassinat de JFK et de ML King, Joan Baes, le feuilleton "les incorruptibles", les sorcières de Salem de Miller,  Elvis, Woody Allen, Marilyn, le premier pas sur la lune, la ségrégation noire, la guerre du Vietnam, le watergate, la révolte des indiens, la beat generation, Fritz the cat, le power flower, le LSD, la country, James Dean et sa fureur de vivre, américain graffiti, West side story, le corned-beef, Hollywood... Un mix de ces années fortes de 1954 à 1980.
Titre: Re : Road Trip 66 + Hwy one Chicago/SantaMonica/San Francisco 14 avril-13 mai 2018
Posté par: olivier78 le mercredi 15 mars 2017 à 04:58
Il faut savoir que dans les années 50, en France, en Belgique et en Allemagne, un grand nombre d'automobilistes conduisaient des "américaines" ou pseudo américaines et mino, j'ai eu la chance que mon père soit le proprio d'une grosse américaine blanche décapotable intérieur Rouge avec marche-pieds chromés et roue de secours apparente à l'arrière avec liseret blanc. C'était la fierté du père qui venait quand même de passer 5 ans en camp de captivité en Allemagne et le renouveau made in USA lui donnait le vertige de sa résurrection!
Titre: Re : Road Trip 66 + Hwy one Chicago/SantaMonica/San Francisco 14 avril-13 mai 2018
Posté par: olivier78 le mercredi 15 mars 2017 à 05:28
Le chewin gum en bouche, la chemise hawaïenne ou le blouson made in campus, la casquette du quater back vissé sur la tête. Le parfait ado stéréotypé des années 60 je fus puis la lecture des revues freeks, les festivals Woodstock, la Motown, Alice Cooper, Jefferson Airplane, Jimmy, Doors, Joe Cocker, Deep, Who, Genesis...Avec les paradis artificiels... Une époque fabuleuse, démente, libérée et libertaire with no limits, sûrement immature, inconsciente et parfois angoissante...
C'est pourquoi même si l'Amérique a voté Trump, elle est et restera un pays qui se doit d'être parcouru car ses hommes ont su venir en Europe en juin 1944. Il ne faut pas l'oublier que ce sont eux qui nous ont embarqué dans le monde moderne eux venus du nouveau continent et nous du vieux monde. Ils ont de grands écrivains, des films remarquables, un pays varié, un peuple multi ethniques et une Amérique profonde qui ne croit plus dans le "américan dream" et qui est touchante par son désespoir. C'est l'ensemble de ces ingrédients qui vont faire partie de notre voyage le long de la 66
Titre: Re : Road Trip 66 + Hwy one Chicago/SantaMonica/San Francisco 14 avril-13 mai 2018
Posté par: olivier78 le mardi 21 mars 2017 à 12:15
Bien, je viens de faire le compte approximatif du voyage sur 28 jours, il s'agit pour l'instant d'un budget à la louche mais il me semble qu'il ne sera pas loin de la vérité, à savoir pour un couple (en prenant une parité €/$ égale):
Avion sans escale Paris - Chicago - San Francisco - Paris :                                      1.800 € (900 par personne qui peut descendre à 650 avec escale)
Location voiture sur base d'une Toyota 4 Runner:                                                  1.500 €
(inclus les frais de rapatriement SF-Chicago)
(Pour une mustang: 2700 € par couple et pour un Van Tahoe 3.400 € mais pour 2 couples, soit: 1700 € par couple)
Frais d'essence:                                                                                                    500 €
(conso moyenne 15l/100, soit 750 L pour 5000 kms à 0,70 €/L)
Frais d'hôtel :                                                                                                     3.360 €
(moyenne 120 €/jour pour une base chambre double, sachant qu'à Chicago ou les grandes villes, elles seront de 150 à 200 € et dans les bleds entre 40 et 80 €)
(on peut envisager également les B&B ou le RBNB mais pas facile pour un groupe, ainsi que le camping avec bungalow ou tente sur place pour réduire le coût)
Frais de nourriture:                                                                                            2.800 €
(50 € par jour par personne pour les 3 repas, sachant que c'est une moyenne comprenant restos ou burgers de base ou sandwich + boissons)
Frais divers (National Parks, musées, divertissements, etc...)                                1.000 €

Soit un total d'environ 10.960 €/$.
Bien sûr on peut essayer de trouver des vols low costs avec escales, des locations de voitures plus en entrée de gamme, des motels chips et des fast foods, tout est possible mais sur un mois, avoir des avions sans escales, de bons hôtels avec king size bed et une bouffe équilibrée devrait nous permettre de faire ce voyage dans de meilleurs conditions...

Je le répète, il s'agit d'une base et j'attends vos propositions et les bonnes adresses et idées de ceux qui ont déjà fait The Mother Road
Titre: Re : Road Trip 66 + Hwy one Chicago/SantaMonica/San Francisco 14 avril-13 mai 2018
Posté par: olivier78 le mardi 21 mars 2017 à 13:11
Allez hop, en route
Le point de départ se situe à CHICAGO à l’intersection de E Jackson Dr et de Lake Shore Dr, au bord du Lac Michigan.
A voir :
Grant Park, Buckingham Fountain, Historic Santa Fe Building (anciens bureaux de la Santa Fe Railway). Chicago Symphony Orchestra, Art Institute of Chicago, Millenium Park, Navy Pier, Wrigley Building, Chicago Tribune Tower. Chicago Theater. Willis Tower (le plus haut building de Chicago). Union Station (la gare centrale de Chicago).
Pizzeria Uno pour y déguster la pizza traditionnelle de Chicago
Lou Mitchell’s Restaurant, restaurant mythique, point de passage obligatoire pour les voyageurs de la 66...
United Center, stade de basket des fameux Chicago Bulls.
Titre: Re : Road Trip 66 + Hwy one Chicago/SantaMonica/San Francisco 14 avril-13 mai 2018
Posté par: olivier78 le mardi 21 mars 2017 à 14:16
ILLINOIS (310 miles, 500 kms)
LYONS (Hoffman Tower & Dam),  WILLOWBROOK (Dell Rhea’s Chicken Basket), CREST HILL (Stateville Penitentiary), JOLIET (Route 66 park, Rich & Creamy, Dick’s Towing, Ruby St Bridge, Joliet Correctional Center, Chicagoland Speedway & route 66 raceway Nascar & Dragster), ELWOOD, WILMINGTON (Launching Pad Drive avec le fameux Gemini Giant et sa fusée), BRAIDWOOD (Polk-a-Dot Drive In), GARDNER, DWIGHT (First National Bank Bldg, Ambler’s Texaco Gas Station, Feddersen’s Pizza Garage), ODELL (Wishing Welle Café, Old Mobil Station, Vintage Gas Pump), CAYUGA (Meramec Caverns Barn/Cayuga Barn), PONTIAC (Old Log Cabin Inn, Old route 66 bridge, Route 66 Association Hall of fame & Museum, Living County Courthouse, Mario’s Pizza, Illinois State Police Office), CHENOA (Lexington Memory Lane), TOWANDA (Historic Route 66, Dead Man’s Curve), NORMAL (Sprague Super Service, The normal Theater), BLOOMINGTON (Cotton’s Village, Beer Nuts), SHIRLEY (Funks Grove Pure Maple Sirup), MCLEAN (Dixie Travel Plaza), ATLANTA (The Bunyon Giant:Tall Paul, Downey Bldg, LINCOLN (museum & clock tower, Lincoln Courthouse Square, Route 66 Log Chapel, Postville Courthouse State, The Mill Restaurant, Héritage Flight Museum, Lincoln Heritage Museum), ELKHART, WILLIAMSVILLE (Die Cast Auto Sales), SHERMAN, SPRINGFIELD (Pioneer Motel, Shea’s, Lincoln Tomb à Oak Ridge Cemetery, Lincoln Home NHS, Maid-Rite Drive-Thru, Abraham Lincoln Presidential Library & Museum, Coney Island Restaurant, Illinois State Capitol, Lautyerbach Tire Man, statue Géante Muffler Men, Knight’s Action Park et Route 66 Drive-in.
Titre: Re : Road Trip 66 + Hwy one Chicago/SantaMonica/San Francisco 14 avril-13 mai 2018
Posté par: ppj le mardi 21 mars 2017 à 21:32

Je met les liens de coté, et je vais regarder ça:
https://goo.gl/maps/fHVhnsqHt8Q2

http://www.chicagolandspeedway.com
http://www.route66raceway.com

Merci.



Titre: Re : Road Trip 66 + Hwy one Chicago/SantaMonica/San Francisco 14 avril-13 mai 2018
Posté par: olivier78 le lundi 27 mars 2017 à 10:50
FARMESVILLE, WAGGONER, RAYMOND (Our Lady of the Highways, Best Western Carlinville Inn avec son bateau à aube au milieu du lac), LITCHFIELD (Route 66 café), MOUNT OLIVE (Old Soulsby Shell Gas Station), STAUNTON, LIVINGSTON (Henry's Rabbit Ranch Station, Pink Elephant Memorial, St Paul Lutheran Church), CARLINVILLE (Macoupin County Courthouse & Jail), GILLEPSIE, BENLD, SAWYERVILLE, HAMEL, EDWARSVILLE (Mustang Corral), MITCHELL (Bel Air Drive In Theater, Luna Café), GRANITE CITY (Cahokia Mounds State), EAST ST LOUIS (Franchissement du Mississippi par le pont Poplar ST Bridge).
Attention!!! East ST LOUIS est une banlieue pas très safety donc à éviter en prenant par COLLINSVILLE puis St LOUIS.

Fin de la traversée de l'ILLINOIS.
Titre: Re : Road Trip 66 + Hwy one Chicago/SantaMonica/San Francisco 14 avril-13 mai 2018
Posté par: olivier78 le mardi 28 mars 2017 à 04:33
Pour terminer le chapitre sur l'Illinois, il faut savoir que cet État est formé de grandes plaines fertiles dont l'altitude ne dépasse pas 370m, c'est un pays de culture des céréales, du maïs à pop corn, de l'élevage de porcs, moutons, vaches laitières et que Chicago détient les sièges sociaux de Boeing, United Airlines, Motorola et McDonald's. Que son aéroport est l'un des plus importants au monde par son traffic aerien. L'Illinois peuplé à l'origine par des Amérindiens a été colonisé par des Français et des Britanniques puis par des Allemands et des Suédois. Un État sous influence du jazz et du blues du fait de la migration sud nord de la population Afro-américaine après l'abolition de l'esclavage. Une répartition ethnique majoritairement blanche à 75%, Noire à 15% et Asiate, Amérindien à 10%. Un fief Démocrate depuis de nombreuses années où Lincoln et Obama ont vécu ( Obama en a été le Sénateur).
Un État qui a également aboli la peine de mort.
Titre: Re : Road Trip 66 + Hwy one Chicago/SantaMonica/San Francisco 14 avril-13 mai 2018
Posté par: olivier78 le mardi 28 mars 2017 à 04:54
Connaissez vous les "Mufflers Men"?
Sur la route 66 et particulièrement dans l'Illinois, vous pourrez découvrir et admirer ces grands personnages très kitchs en fibre de verre. Il fut une époque où sur la "Mother Road" cela n'était qu'une succession de môtels, restaurants, stations essence et pour se démarquer chacun y a été de son imagination pour attirer le client. Je vous invite à les découvrir sur le net...
Titre: Re : Road Trip 66 + Hwy one Chicago/SantaMonica/San Francisco 14 avril-13 mai 2018
Posté par: olivier78 le mardi 28 mars 2017 à 05:02
Si vous aimez la littérature américaine et pour vous mettre dans l'ambiance de la 66 dans les années d'après guerre, il est indispensable que vous lisiez "sur la route" de Jack Kerouac, un livre pas facile et un Border Line de la Beat Génération avec sex, drogue et rock and roll. Les tribulations d'amis poètes, écrivains, freaks et vagabonds de la East Coast to the West Coast.
Il vous faut lire ou relire "The graves of Wrath" "les raisins de la colère" roman de Steinbeck écrit en 1939 (prix Pulitzer en 1940) et adapté la même année au cinéma par John Ford sur la migration américaine lors de la grande dépression des années 30 et le Dust Bowl. C'est dans son roman que Steinbeck donne à la route 66 le nom de "The Mother Road".
La route 66 fut l'axe principal vers lequel convergèrent tous les exilés du centre et des grandes villes du nord des Etats-Unis .

Vous replonger également sur la vie d'Al Capone et des années de la prohibition à Chicago.
Également " les carnets de voyage sur la route 66" de Stephane Dugast.
Et pour les motards et les autres... l'excellent film de Denis Hooper avec également Peter Fonda "Easy Rider", un road movie qui ne se passe pas sur la 66 mais je crois de SF à la Nouvelle Orléans. Film culte sur l'Amérique des années 68 mais qui se finit dramatiquement, en espérant que notre propre aventure reste plus cool
Titre: Re : Road Trip 66 + Hwy one Chicago/SantaMonica/San Francisco 14 avril-13 mai 2018
Posté par: olivier78 le vendredi 31 mars 2017 à 00:55
Avant de continuer notre voyage arrêtons nous quelques instants sur l'origine de la route 66 car en fait en américain elle s'appelle la Route 66 et non Road 66 car Route veut dire itinéraire car elle traversait des villes, des agglomérations et des régions. En 1925 date de la décision de construire des routes principales, il fut décidé que le nombre serait inférieur à 100 et que les routes allant de l'est vers l'ouest porteraient un nombre pair et en 1926, 2 entrepreneurs la batisèrent 66, le double 6 étant un nombre amenant la richesse...
Titre: Re : Road Trip 66 + Hwy one Chicago/SantaMonica/San Francisco 14 avril-13 mai 2018
Posté par: olivier78 le vendredi 31 mars 2017 à 01:04
C'est dans les années 1920 après l'explosion des ventes de voitures et surtout du fameux modèle T de Ford et du New Deal que fut lancée la construction de la Route 66.
Terminée en 1937 et financée par chacun des Etats qui la traversent.
Déclassée en 1984, aujourd'hui une grande partie de son tracé n'existe plus. C'est donc pourquoi ce voyage nous fera traverser des régions variées mais aussi des endroits abandonnés où seuls demeurent l'histoire de la migration industrielle, des nostalgiques de cette route accrochés aux comptoirs de leurs stations essence, motels, bars ou vieilles boutiques de souvenirs...
Titre: Re : Road Trip 66 + Hwy one Chicago/SantaMonica/San Francisco 14 avril-13 mai 2018
Posté par: olivier78 le vendredi 31 mars 2017 à 10:11
Effectivement ne pas se documenter ni connaître l'histoire d'un lieu où d'un pays serait une grosse erreur car l'on risque de passer à côté de belles anecdotes.
L'Amérique est le continent du nouveau monde et en dehors d'une histoire ancienne avec les amérindiens, sa population est issue d'une immigration récente venue essentiellement du vieux continent: Hollandais, Allemands, Français, Anglais, Irlandais, Écossais, Italiens, Espagnols, Portugais. Puis les migrations sud nord venant de l'Amérique latine et la migration violante au travers de l'esclavagisme provenant du continent Africain puis avec l'arrivée du chemin de fer, la main d'œuvre chinoise.
Cela explique que dans les villes il existe les incontournables Chinatown, little Italy, latina corner, les Amishs, les Mormons, les Évangélistes, le Godspel, la pizza...
Titre: Re : Road Trip 66 + Hwy one Chicago/SantaMonica/San Francisco 14 avril-13 mai 2018
Posté par: olivier78 le mercredi 05 avril 2017 à 16:05
Ce qu'il faut savoir également sur l'Illinois, c'est que cet Etat a un climat continental humide, les Etés peuvent être très chauds et les Hivers très froids au nord et humides au sud avec des températures extrêmes allant de 46° C à -38° C .
A Chicago, la température varie entre -11° C en Hiver et 29° C en Eté.
Décalage horaire (Central Time) -7H.
Drapeau de l'Illinois: Aigle sur le blason américain qui tient dans son bec un ruban rouge avec la devise de l'illinois: "State Sovereignty, National Union". 2 dates 1818 & 1868 rappellent l'année de création du drapeau et celle de sa modification actuelle. Sur le fond blanc, à droite, un soleil levant.
Titre: Re : Road Trip 66 + Hwy one Chicago/SantaMonica/San Francisco 14 avril-13 mai 2018
Posté par: olivier78 le mercredi 05 avril 2017 à 16:30
Pour rappel, quelques parités biens utiles:
1$ = 1€ env
1 mile = 1,6 km
1 gallon = 3,8 l

Quelques infos de conduite:

Vitesse, en règle générale:
sur les autoroutes (Interstates): 70-75 mph
sur les routes: 55-65 mph
en ville: 20-30 mph
Attention aux radars embarqués et aux amendes salées!

Les panneaux jaunes indiquent une vitesse conseillée, les panneaux blancs une vitesse maximum.

Aux Etats Unis, les feux sont situés au centre du carrefour ou après, ce qui est un peu déstabilisant . Il faut penser à s'arrêter avant le carrefour! Dans la plupart des  Etats, en dehors d'un feu rouge spécifique pour votre file ou d'un panneau  "No Red Turn", vous pouvez tourner à droite au feu rouge en cédant le passage.
Le "All-Way Stop", qui est un carrefour avec un stop pour chaque route, est très fréquent. S'il il y a une voiture à chaque stop, bien retenir l'ordre d'arrivée car le premier à s'être arrêté est le premier à pouvoir repartir, puis les second, puis le troisième et ainsi de suite donc rien à voir avec la priorité à droite chère aux Français!!!
Lorsqu'un bus scolaire s'arrête (feux clignotants rouges), l'arrêt est obligatoire dans les deux sens de circulation. La sécurité des enfants est sacrée aux States et gare à vous si vous ne respectez pas ces consignes.
L'inscription "Xing" au sol signifie "Cross-ing". Il s'agit d'un passage piéton qui doit être respecté.

Toll Roads, Turnpikes, Tollway sont des routes payantes alors pensez à avoir l'appoint sur vous aux barrières automatiques.

Attention les parkings en ville sont souvent chers et la durée courte!
Titre: Re : Road Trip 66 + Hwy one Chicago/SantaMonica/San Francisco 14 avril-13 mai 2018
Posté par: olivier78 le mercredi 05 avril 2017 à 16:41
Les Amérindiens sont les Indiens d'Amérique du Nord, surnommés également les "Native Americans" ou "American Indians". Les réserves sont majoritairement situées dans l'Ouest. L'actuel Oklahoma s'est formé sur les principales terres qui leur furent attribuées à la fin du 19ème siècle. C'est surtout à partir du Nouveau Mexique que la Route 66 traverse les premières grandes réserves: Les Pueblos, puis à la frontière de l'Arizona, les Navajos, les Hualapai et les Mohaves présents également au Nevada et en Californie.
Titre: Re : Road Trip 66 + Hwy one Chicago/SantaMonica/San Francisco 14 avril-13 mai 2018
Posté par: olivier78 le mercredi 05 avril 2017 à 16:48
De l'Illinois jusqu'au Texas, la route 66 franchira la "Bible Belt" (La ceinture de la Bible) car dans ces Etats, la pensée religieuse est largement dominée par l'interprétation de la Bible. Je ne veux pas m'étendre ici sur ce point et je vous laisse la liberté de vous faire votre propre opinion sur cette pensée... D'où le nom de Jésus souvent présent le long de la route ainsi que de nombreuses églises et temples...
Dans ces Etats, il est préférable d'éviter certains sujets de discussion tels que la religion, l'homosexualité, l'avortement, la peine de mort, le port des armes, l'engagement des américains sur les théâtres d'opérations passés, présents ou à venir et respectez tout ce qui touche au patriotisme et à "l'american Flag" présent devant la plupart des maisons.
Il n'est pas rare également que vous puissiez voir devant les maisons, des panneaux mis bien évidence indiquant l'appartenance politique du propriétaire des lieux. Il en va de même parfois avec le drapeau des confédérés qui est aussi le drapeau du KKK (Ku Klux Klan), donc... Sachez rester neutre...Surtout si votre interlocuteur porte une arme sur la hanche... :fool:
Titre: Re : Road Trip 66 + Hwy one Chicago/SantaMonica/San Francisco 14 avril-13 mai 2018
Posté par: olivier78 le mercredi 05 avril 2017 à 17:02
Le long de la Route 66...

Les "Cabooses", immenses trains de plus de 100 wagons car le chemin de fer suit la 66 sur la quasi-totalité du parcours.
Les Cabooses exposées, ont été restaurés et servent de chambres d'hôtes, ils servirent jusque dans les années 1980.

Le "Diner" est un bâtiment préfabriqué servant de restaurant qui fût installé dès les années 30, le long de la 66 par un industriel du Kansas; Arthur Valentine en plus d'une centaine de modèles.
Le "Diner" est également utilisé pour les wagons restaurants.

Le "Drive-in" est un concept développé pour l'automobile, associé aux restaurants et aux cinémas. Il s'agit de prendre la commande auprès du conducteur, aujourd'hui, on est plus dans le "drive-throught ou drive-thru" façon McDo où le conducteur doit suivre une file pour prendre sa commande.
A ne pas rater les "Drive-in Theater" voir celui de Carthage dans le Missouri où sur un parking dédié vous dînerez au volant de votre bolide tout en visionnant un film projeté sur un écran géant!!!
Titre: Re : Road Trip 66 + Hwy one Chicago/SantaMonica/San Francisco 14 avril-13 mai 2018
Posté par: olivier78 le mercredi 05 avril 2017 à 17:12
Il est possible que sur la route on puisse vous parler du "Dust Bowl", le "bol de poussière". Dès 1930, le Middle West fût frappé par ces tempêtes de poussières jusque dans les années 40. Ravageant les cultures et recouvrant les villes de sable et de terre. Des milliers de fermiers en plus de la grande dépression, quittèrent l'Arkansas et l'Oklahoma pour migrer à l'Ouest. Le gouvernement dût mettre en place le NRCS (Natural Resources Conservation Service), un vaste programme de conservation des sols pour lutter contre l'érosion et réduire les troupeaux de bétail qui étaient devenus trop importants.
Titre: Re : Road Trip 66 + Hwy one Chicago/SantaMonica/San Francisco 14 avril-13 mai 2018
Posté par: olivier78 le mercredi 05 avril 2017 à 17:19
Les "Ghost Town" ou "Villes fantômes", des villes et villages qui se sont vidés de leurs habitants au fur et à mesure que la Route 66 perdait de son intérêt et que l'activité économique de la région disparaissait. Pour information, il n'était pas rare dans les années 60 à 80, qu'un américain moyen change de lieu de domicile une dizaine de fois dans sa vie active d'où le concept du "full moving" où l'on déménage en abonnant sur place ses équipements de maison et que l'on organise dans les garages, avant de partir, des ventes à emporter ouvert au public.
Titre: Re : Road Trip 66 + Hwy one Chicago/SantaMonica/San Francisco 14 avril-13 mai 2018
Posté par: olivier78 le mercredi 05 avril 2017 à 17:39
Attention!!! Ne jamais boire d'alcool en dehors des bars et restaurants ou chez des amis en private, une bouteille visible dans une voiture ou dans la rue et c'est le début de vos problèmes!!!
Idem pour la cigarette, toujours vérifier si le lieu où vous êtes est une zone autorisée.
Surtout, oubliez votre conduite incivique à la française où vous avez une fâcheuse tendance à jeter n'importe quoi par terre car aux States, l'incivilité destructrice est fortement réprouvée par contre le droit de manifester et de s'exprimer librement est un droit constitutionnel.
Titre: Re : Road Trip 66 + Hwy one Chicago/SantaMonica/San Francisco 14 avril-13 mai 2018
Posté par: olivier78 le mercredi 05 avril 2017 à 17:53
Le "Motel" est lui aussi un concept d'hébergement créé pour l'automobiliste car ce mot est formé à partir des mots "motor" et "hôtel". Théoriquement, Il se caractérisait par le fait que chaque chambre, généralement de plain pied, donnait un accès direct à son parking privatif.
Le premier motel a vu le jour en Californie, à San Luis Obispo, rappelez vous là où un magnat de la presse avait fait construire un palais digne de Rosebud dans Citizen Kane.
Plutôt en général bon marché et reconnaissable en bord de route avec leurs enseignes portant les inscriptions "Vacancy ou No Vacancy"
Titre: Re : Road Trip 66 + Hwy one Chicago/SantaMonica/San Francisco 14 avril-13 mai 2018
Posté par: olivier78 le mercredi 05 avril 2017 à 18:01
Les "Harvey House" , l'association en 1870 de 2 personnages, Fred Harvey, spécialiste de la restauration et Charlie Morse, Président de l'Atchison, Topéka et Santa Fé Railway, qui permit à des millions de voyageurs par voie ferrée de bénéficier de restaurants et d'hébergements, les Harvey House aux architectures remarquables à découvrir à Santa Fe, Winslow, Barstow, le long de la 66
Titre: Re : Road Trip 66 + Hwy one Chicago/SantaMonica/San Francisco 14 avril-13 mai 2018
Posté par: olivier78 le vendredi 14 avril 2017 à 08:53
MISSOURI (315 miles, 510 kms)

ST LOUIS (Parc Jefferson National Expansion Memorial, le Memorial rend hommage aussi bien aux pionniers qu'à Thomas Jefferson, pour son rôle dans l'ouverture vers l'ouest) (Bissell Mansion Dinner & Theatre. Busch Stadium, le stade de base-ball des St Louis Cardinals, d'une capacité de près de 47 000 personnes. Yacovelli's Restaurant. The Chase Park Plaza. McArthur Bridge, pont désaffecté qui fut la porte d'entrée de la 66 au Missouri de 1940 à 1977. Wayside Motel.  Lubeley's Bakery and Deli. Ulysses S. Grant; un parc qui rend hommage au Général Grant, Commandant en Chef de l'Armée de Terre, héros nordiste de la Guerre de Sécession et 18è Président de 1869 à 1877).
EUREKA: Meramec River US 66 Bridge.  Route 66 State Park, ce parc dédié à la Route 66 est construit sur le site d'un ancien village évacué en 1983 pour cause de contamination à la Dioxine. Monroe's Route 66 Diner. 
PACIFIC: Route 66 Railfan Visitor Center & Museum
VILLA RIDGE: Diamonds Restaurant and Gardenway Motel, dont il ne reste que l'enseigne . Tri County Truck Stop; un ancien routier, aujourd'hui abandonné.
STANTON: Meramec Caverns, les magnifiques cavernes qui ont servi de repaire au légendaire Jesse James.
LEASBURG: Ozark Outdoors Riverfront Resort, une aire de camping et de loisirs au bord de la Meramec River.
CUBA: Missouri Hick Bar-B-Q, propose des grillades dans un décor Saloon à couper le souffle.  Wagon Wheel Motel Bar-B-Q. Un motel construit en pierres de la région. Carr Phillips 66 Service, une ancienne station service. Bob's Gasoline Alley. Ce musée présente une collection intéressante d'anciennes pompes à essences et autres enseignes de stations. Fanning 66 Outpost Llc, dans la cour, le plus grand rocking chair du monde...
Titre: Re : Road Trip 66 + Hwy one Chicago/SantaMonica/San Francisco 14 avril-13 mai 2018
Posté par: olivier78 le vendredi 14 avril 2017 à 09:09
ST JAMES ( Rosati winery muséum) , ROLLA (route 66 motors & general store), NEWBURG (Hooker’s cut, passage taillé dans la roche dans les années 50), DEVIL’S ELBOW ( Elbow Inn Bar & BBQ, voir la decoration du plafond, un lieu familier pour notre ami Tom…), Devil’s Elbow Bridge, ainsi nommé parce qu’un coude prononcé de la rivière ralentissait fortement le flottage du bois.  ST ROBERT (Big Louie's Entertainment Complex: Restos, cabarets et autres boutiques aux façades style "Western). WAYNESVILLE (Pulaski County Courthouse et le Old Pulaski County Courthouse Museum). LAQUEY (Cave Restaurant & Resort, un restaurant troglodyte). RICHLAND (Gasconade River Bridge, ancien pont à treillis métallique). LEBANON (c’est pas la ville d’Alain mais l’autre…) (Munger Moss Motel, une enseigne mythique de la 66,  Route 66 Museum )
Titre: Re : Road Trip 66 + Hwy one Chicago/SantaMonica/San Francisco 14 avril-13 mai 2018
Posté par: olivier78 le vendredi 14 avril 2017 à 09:21
Le Missouri est un État du Midwest, bordé par le Kansas, l'Iowa, l'Illinois, l'Arkansas, le Nebraska, le Kentucky, le Tennessee et l'Oklahoma.
Son nom provient de la rivière Missouri tiré du nom de la tribu des Missouris parlant une langue siouane qui signifie « ceux qui ont des canots »
D’abord peuplé par des tribus indiennes, pour la plupart des Algonquins et des Sioux. Elle fut explorée par Louis Jolliet et Jacques Marquette en 1673, puis incorporée dans le territoire français de la Louisiane. À l'issue du Traité de Paris de 1763, la Louisiane occidentale (à l'ouest du Mississippi) fut cédée à l'Espagne. En 1764 fut fondé le poste commercial de Saint Louis.
La Louisiane occidentale fut rendue à la France en 1800, puis vendue aux États-Unis en 1803. Le Missouri fut érigé en territoire en 1812.  En 1816, le premier bateau à vapeur atteignit Saint Louis. Lorsque le Missouri demanda à entrer dans l'Union comme État esclavagiste, il se heurta à l'opposition des États du Nord, partisans de l'abolition de l'esclavage. Ceux-ci refusaient de voir rompre en leur défaveur l'équilibre entre États libres et États esclavagistes. L'admission du Missouri, longtemps retardée, fut finalement acceptée grâce au Compromis du Missouri (1820). Le Missouri intégra l'Union comme État esclavagiste le 10 août 1821. Bien qu'esclavagiste, le Missouri resta fidèle à l'Union pendant la guerre de Sécession. De nombreuses sympathies envers la Confédération y favorisèrent les guérillas sudistes. L'industrialisation et le commerce se développèrent à partir de la fin du xixe siècle et surtout au xxe siècle. Kansas City et Saint Louis devinrent d'importants ports fluviaux. La production industrielle, notamment dans le domaine militaire, connut une forte croissance pendant et après la Seconde Guerre mondiale.
Titre: Re : Road Trip 66 + Hwy one Chicago/SantaMonica/San Francisco 14 avril-13 mai 2018
Posté par: olivier78 le vendredi 14 avril 2017 à 09:45
Un peu plus de 6 millions d’habitants. Une population composée de 82,80 % de Blancs, 11,58 % de Noirs, 2,08 % de Métis, 1,64 % d'Asiatiques, 0,46 % d'Amérindiens, 0,10 % d'Océaniens et 1,34 % de personnes ne rentrant dans aucune de ces catégories.
Superficie de 180515 km2
Depuis 1904, les électeurs du Missouri ont toujours apporté la majorité de leurs suffrages au vainqueur national de l'élection présidentielle à trois exceptions près, en 1956, ils votent à 50,11 % pour le démocrate Adlai Stevenson contre 49,89 % pour Dwight D. Eisenhower, en 2008, ils votent à 49,5 % pour le républicain John McCain et à 49,3 % pour Barack Obama soit 3 632) voix de différence (0,12 %) sur plus de 2,9 millions de bulletins, en 2012, ils votent pour le républicain Mitt Romney. En 2016, 56,4% pour Donald Trump.
Le Missouri est un État partagé entre démocrates et républicains bien qu'il soit globalement très conservateur.
Le Missouri est une rivière des États-Unis et le principal et le plus long affluent du fleuve Mississippi.
Température : de -2 à +33 degrés.
Capitale : Jefferson City.
Situé dans les grandes plaines centrales
Un climat relativement continental surtout au nord. Le reste de l'Etat subit des influences subtropicales tempérées et humides. Il pleut beaucoup au printemps.
Le Missouri est composé de prairies, de forêts, de rivières et de grottes.
La capitale est  Jefferson City.
La route 66 traverse les monts Ozarks formés en plateau qui culminent à 781m.
Titre: Re : Road Trip 66 + Hwy one Chicago/SantaMonica/San Francisco 14 avril-13 mai 2018
Posté par: olivier78 le jeudi 20 avril 2017 à 12:15
Le drapeau du Missouri:  Bandes horizontales rouge, blanc et bleu qui rappellent l'appartenance historique du Missouri à la Louisiane. Au centre , un cercle et 2 ours. 24 étoiles symbolisent l'admission du Missouri en tant que 24ème Etat des Etats Unis.
Titre: Re : Road Trip 66 + Hwy one Chicago/SantaMonica/San Francisco 14 avril-13 mai 2018
Posté par: olivier78 le jeudi 20 avril 2017 à 12:36
Avant de continuer notre route, un petit rappel sur la faune et la flore que vous pourrez découvrir en traversant ces 8 Etats:
Faune:

Ours Bruns, Grizzlys, Pumas, Lynx, Loups, Coyotes, Chevreuils, Mouflons, Chèvres, ânes sauvages et petits mammifères divers et variés (Ecureuils, chiens de prairies).
Attention à rester prudent lors de vos randonnées pédestres et pensez à garder sur vous,  le fameux "Pepper Bear ou Bear Pepper spray" qui vous permettra de repousser une éventuelle attaque d'Ours mais pas sûr que vous surviviez... Attitudes à prendre devant une rencontre inopinée de prédateur sur pattes, ne pas faire de mouvements brusques et faire profil bas tout en gardant un oeil sur l'assaillant potentiel si vous ne voulez pas finir en T bone pour votre hôte!!!

Vautours, Aigles, Reptiles et en Californie, Otaries, loutres, Eléphants de mer, Baleines, Pélicans...
Pour les Bisons, il vous faudra aller les voir dans des parcs nationaux car depuis longtemps, ils ont été décimé!!!!

La forêt pendant longtemps a été défrichée pour les besoins de l'agriculture céréalière extensive. En zone semi aride s'étendent les steppes et les prairies de chiendents, d'armoises et de genévriers. Vers l'Ouest, des formations herbeuses, en montagne, des pins et des sapins et parfois en Californie, des séquoias. Dans les régions semi désertiques de l'Arizona, les cactus chandeliers géants
Titre: Re : Road Trip 66 + Hwy one Chicago/SantaMonica/San Francisco 14 avril-13 mai 2018
Posté par: olivier78 le jeudi 20 avril 2017 à 12:54
Si vous devez prendre un jour la "Route 66", vous vous devez de la parcourir au son de "Get Your Kicks On" Route 66, écrite par Bobby Trop en 1946 et interprétée par Nat King Cole, Chuck Berry, Rolling Stones, Dépêche Mode, Bing Crosby... C'est également l'un des thèmes iconiques du film "Cars". Kick signifiant "coup de pied" et associé à "Kick Stand" la béquille et "Kick Start" le démarreur, chers aux motards.
"If you ever plan to motor west; Travel my way, the highway that's the best. Get your kicks on Route 66! It winds from Chicago to L.A., More than 2000 miles all the way, Get your Kicks on Route 66! Now you go thru St Looey... Joplin, Missour! And Oklahoma City looks mighty pretty. You'll see Amarillo..., Gallup, New Mexico. Flagstaff, Arizona: Don't forget Winona, Kingman, Barstow, San bernardino. Won't you get hip to this timely tip: when you make that California trip. Get your kicks on Route 66!!!"
Titre: Re : Road Trip 66 + Hwy one Chicago/SantaMonica/San Francisco 14 avril-13 mai 2018
Posté par: olivier78 le jeudi 20 avril 2017 à 13:40
MARSHFIELD, NORTHVIEW, STRAFFORD, SPRINGFIELD (Route 66 Rail Haven, Gillioz Theatre, Bass Pro Shops: un magasin de sport aux allures de parc d'attraction, à voir absolument...College St Body Shop, Rock Fountain Court), HALLTOWN (Whitehall Mercantile, un ancien General Store qui propose aujourd'hui des "collectibles"), PARIS SPRINGS (Sinclair Gas Station), SPENCER (Spencer Garage), HEATONVILLE (Morris Garage, un garage abandonné), CARTHAGE (Boots Motel, Jasper County Court House, un tribunal à l’architecture remarquable. Stone's Throw Dinner Theatre.  66 Drive-In Theatre; un authentique cinéma de plein air, ouvert dans les années 1920, toujours en activité aujourd’hui. Red Oak II). CARTERVILLE, WEBB CITY (belles maisons bourgeoises du 19ème), JOPLIN (en mai 2011, cette ville fut frappée par une tornade de classe EF5, les plus violentes qui fit 158 morts et un millier de blessés sur un couloir de 10 km de long et 800m de large, nombreuses mines de plomb et de zinc. Dale’s Old 66 Barber Shop. Joplin Museum Complex).

Fin du MISSOURI et bienvenue au KANSAS!!!
Titre: Re : Road Trip 66 + Hwy one Chicago/SantaMonica/San Francisco 14 avril-13 mai 2018
Posté par: olivier78 le jeudi 20 avril 2017 à 14:11
Le KANSAS (12,8 miles)

La Route 66 semble effleurer cet Etat de  quelques miles seulement , traversant que quelques villes)

Le KANSAS est un Etat du Midwest, bordé au nord par le NEBRASKA, à l’est par le MISSOURI, au sud par l’OKLAHOMA et à l’ouest par le COLORADO ;
Son nom vient du Sioux « Kansa » qui signifie « peuple du vent du sud ».
Il a été annexé en 1803 dans le cadre de la vente de la Louisiane par la France aux Etats Unis.
Le Kansas fut d’abord une partie du territoire du Missouri jusqu’en 1821, en 1854, une Loi établit 2 nouveaux territoires, celui du Kansas et celui du Nebraska.
Le Kansas est devenu le 34ème Etat de l’Union le 29 janvier 1861, année du déclenchement de la guerre de sécession.
Climat continental, violents orages, tornades. Etés orageux, chauds et humides (jusqu’à 40°) et hivers cléments (10°).
Le Kansas se situe à mi chemin entre l’Océan Atlantique et l’Océan Pacifique. Le centre géographique des Etats Unis se situe dans cet Etat.
Plaines et basses collines, grande variété de la nature due aux sols, climats et altitudes.
Plaines agricoles, collines de silex dédiées à l’élevage, plaines de sels gemme et gypse pour l’industrie, une zone mixte de collines et de sommets plats pour l’agriculture et l ‘élevage. Enfin une zone de hautes plaines à plus de 1000 m, piémont des Montagnes Rocheuses contenant de larges sédiments alluvionnaires de sable et de graviers contenant une grande quantité d’eau utilisée pour la culture du blé et du maïs.
Principales rivières : Arkansas et Kansas.
2,9 millions d’habitants,  83,80% de Blancs, 5,88 % de Noirs, 3,01% de Métis, 2,38% d’Asiatiques (Vietnamiens et Indiens), à 0,99% d’Amérindiens et 3,94% divers.
88,9% de non Hispaniques. Les Amérindiens (0,99%) s’identifient comme Cherokees, Potawatomis, Chactas, Sioux et Kickapous.
45% de la population de cet Etat se dit « très religieux ».
Etat Conservateur traditionnellement dominé par les Républicains (pro Trump)
Titre: Re : Road Trip 66 + Hwy one Chicago/SantaMonica/San Francisco 14 avril-13 mai 2018
Posté par: olivier78 le jeudi 20 avril 2017 à 14:27
GALENA (Cars on the Route, une ancienne station devant laquelle la vieille International Harvester a inspiré le personnage de Martin du film Cars. Galena Mining and Historical Museum, le musée retrace le passé de la ville de Galena, riche de ses gisements de plomb et de zinc).  RIVERTON GARDEN (Nelson's Old Riverton Store, autrefois Eisler Bros Store; une épicerie de 1925 toujours en activité. Rainbow Bridge, l’ancien pont sur Brush Creek). BAXTER SPRINGS (Baxter Springs Heritage Center and Museum. Phillips 66 Gas Station, l'ancienne station abrite aujourd'hui le Route 66 Visitor Center. Bilke’s Western Museum, le musée présente une fresque murale. Bill Murphey's Restaurant, aujourd'hui fermé, le restaurant occupait les locaux d'une ancienne banque attaquée par Jesse James en 1876. Café on the Route & Little Brick Inn, même histoire que le précédent restaurant : le café occupe les locaux de l'ancienne Crowell Bank, également attaquée par Jesse James. SACS 66, un magasin qui propose des articles en rapport avec la Route 66).
Titre: Re : Road Trip 66 + Hwy one Chicago/SantaMonica/San Francisco 14 avril-13 mai 2018
Posté par: mustangvdm le jeudi 18 mai 2017 à 16:24
Bonjour a tous,
Nous revenons de ce beau périple sur 23 jours, de Chicago a Santa Monica, pour être plus exacte de Detroit puis Chicago, ( la raison est simple a priori on avait plus de facilite d avoir une Ford Mustang au départ de Detroit et autre raison non négligeable le One Way fee était de 500 U$D au départ de Détroit et de 1000U$D au départ de Chicago plus souvent choisi..)
Pour le plaisir prenez le temps de visionner ces video d un pro Youtubeur sur le route 66 cela vous donnera déjà une bonne idée de ce qui vous attend sur cette route mythique
https://www.youtube.com/playlist?list=PLU9J3TfQBB7wTBQi7AH_Iync0pOtFsmNO
Amicalement
Titre: Re : Road Trip 66 + Hwy one Chicago/SantaMonica/San Francisco 14 avril-13 mai 2018
Posté par: mustangvdm le jeudi 18 mai 2017 à 16:33
Rebonjour

Un autre site qui nous a aussi bien servi notamment pour la location de notre Ford Mustang et pour les cartes des POI tout le long de la route 66 (carte en KML ou KMZ de google earth pour ensuite récupérer ces point en GPX pour les incorporer dans votre GPS)
http://www.ridingroute66.us

amicalement
Titre: Re : Road Trip 66 + Hwy one Chicago/SantaMonica/San Francisco 14 avril-13 mai 2018
Posté par: olivier78 le dimanche 18 juin 2017 à 11:11
L'OKLAHOMA
Bordé au nord par le Colorado et le Kansas, à l’est par le Missouri et l’Arkansas, à l’ouest par le Nouveau-Mexique et au sud par le Texas.
Environ 3,7 millions d’habitants, une superficie de 177847 km2. 28ème Etat, l’un des plus peuplé. Son nom vient des mots « CHACTAS, OKLA et HUMMA », signifiant « Peuple Rouge ». Il s’est formé par l’unification du territoire de l’Oklahoma et du Territoire indien. Le 16 novembre 1907, il est devenu le 46ème Etat. Oklahoma City en est sa capitale.
Une économie assise sur l’agriculture, la production de gaz naturel, de schiste et de pétrole. Aéronautique, télécommunications et biotechnologies.
L’Oklahoma appartient aux grandes plaines (prairies, moyennes montagnes et forêts. Nombreux phénomènes violents tels que les tornades.
En dehors des groupes amérindiens (25 langues parlées), nombreux immigrants issus de l’Europe (Allemagne, Irlande, Britanniques.)
Un Etat très conservateur (appartenant à la Bible Belt avec le Christianisme évangélique). Grande culture Amérindienne ainsi qu’une base folklorique (Rodéo, Western, Country). Surnom des habitants de cet Etat, les « Okies », popularisé par Steinbeck dans les « Raisins de la Colère ».
AU 19ème siècle plusieurs milliers d'Amérindiens furent contraints de quitter leurs terres pour s'installer en Oklahoma et dans les régions proches. Les Cinq tribus civilisées furent les plus touchées par la déportation comme celle dite de la « Piste des Larmes » (1831-1838). La région, qui était déjà habitée par les tribus osages et Quapaws, fut attribuée par le gouvernement américain aux Chactas puis à d'autres peuples déplacés (les Cherokees de Géorgie, les Séminoles de Floride, les Chicachasde Louisiane). Durant la guerre de Sécession, le Territoire indien fut envahi par l'armée confédérée et par celle de l'Union. Dès 1866, de nouveaux traités furent passés entre les Indiens et le gouvernement qui amputèrent de moitié le territoire originel des Amérindiens. L'autre moitié servit à parquer des tribus telles que les Ottawas ou les Wichitas. Finalement, le 22 avril 1889, les terres furent ouvertes aux colons qui s'y installèrent en masse (près de 50 000). Le 2 mai 1889, le Territoire de l'Oklahoma fut organisé sur la partie occidentale du Territoire indien, auquel fut adjoint l'Oklahoma Panhandle. la croissance démographique des États-Unis entraîna une augmentation de la consommation de viande. Pour faire face à cette demande, l'élevage se développa au Texas et dans l'Oklahoma. Ce fut la grande époque des cow-boys qui menaient les troupeaux vers les gares du Kansas. En 1881, quatre des cinq chemins de transhumance passaient par le Territoire indien.
Avec l'installation de colons blancs dans la région, le gouvernement fédéral établit le Dawes Act en 1887, approfondi par le Curtis Act en 1898. Cette loi distribuait les terres tribales aux familles amérindiennes et encourageait leur mise en valeur agricole. La moitié des terres amérindiennes fut en réalité ouverte à la colonisation ou achetée par les compagnies de chemin de fer. La course à la terre (« Land Run » en anglais), en particulier en 1889, commençait selon le principe du « premier arrivé, premier servi ». Ceux qui ne respectaient pas les règles en entrant dans le Territoire avant le départ officiel étaient appelés les sooners, terme qui devint le surnom de l'Oklahoma. Entre 1889 et 1895, six « courses à la terre » furent organisées. Le 16 novembre 1907, le Territoire de Oklahoma et le Territoire indien furent regroupés au sein de l'« État de l'Oklahoma » qui devint le 46e État de l'Union.
La tentative de créer un état amérindien nommé Oklahoma ou Sequoyah échoua ; mais la Sequoyah Statehood Convention de 1905 posa les fondations de l'Oklahoma Statehood Convention, qui se réunit deux ans plus tard. La découverte du pétrole provoqua l'essor de plusieurs villes à partir de 1896: au début du xxe siècle, Tulsa fut surnommée «  la capitale mondiale du pétrole » (Oil Capital of the World). En 1927, l'État atteignait sa production maximale de pétrole. La même année, l'homme d'affaires Cyrus Avery s'engagea en faveur de la création de la Route 66. Il souhaitait que sa région d'adoption, l'Oklahoma, soit au carrefour de plusieurs routes traversant les États-Unis.
Titre: Re : Road Trip 66 + Hwy one Chicago/SantaMonica/San Francisco 14 avril-13 mai 2018
Posté par: olivier78 le dimanche 18 juin 2017 à 11:27
la population est composée de 72,16 % de Blancs, 8,58 % d'Amérindiens (3,05 % de Cherokees, 1,37 % de Chactas, 0,76 % de Creeks, 0,45 % de Chicachas), 7,40 % de Noirs, 5,90 % de Métis, 1,73 % d'Asiatiques, 0,12 % d'Océaniens et 4,12 % de personnes ne rentrant dans aucune de ces catégories.

L'Oklahoma possède 50 parcs d'État, six parcs nationaux, deux forêts nationales et un important réseau de réserves naturelles. Forêt nationale d'Ouachita, la plus grande et la plus ancienne forêt du Sud des États-Unis, la Tallgrass Prairie Preserve au centre-nord de l'Oklahoma est la plus grande prairie naturelle préservée du monde où vivent 2500 bisons en liberté. La Black Kettle National Grassland s'étend sur 127 km2 de prairie au sud-ouest de l'Oklahoma. Le refuge faunique Wichita Mountains est la plus ancienne et la plus vaste aire sauvage protégée de l'état. La Chickasaw National Recreation Area est la plus grande zone récréative de l'état. Parmi les sites historiques protégés par l'État fédéral, on peut citer le piste de Santa Fe, la piste des Larmes, le fort Smith, le Washita Battlefield National Historic Site et l'Oklahoma City National Memorial.

Distance à parcourir : 395 miles (636 km) environ

QUAPAW (Allen's Fillin' Station, une petite station style « cottage”. Dairy King, un commerce qui propose ses fameux « Route 66 Cookies »).
MIAMI ( Waylan's Ku-Ku Hamburgers, Coleman Theater, Route 66 Vintage Iron Motorcycle Museum, Miami Marathon Oil Company Service Station).
NARCISSA (Buffalo Ranch Travel, Route 66 Motel).
AFTON (Rest Haven Motel, Palmer Hotel, Afton Station, Avon Motel).
VINITA (World’s Largest McDonald's, le plus grand McDonald's du monde... Route 66 inn).
CHELSEA (Country Court Motel, Prior Creek Bridge).
FOYIL (Ed Galloway's Totem Pole Park, des totems géants érigés par un artiste local)
CLAREMORE (JM Davis Arms and Historical Museum, Will Rogers Memorial Museum, Will Rogers, l'un des plus grands acteurs hollywoodiens, repose ici dans sa ville natale. )
CATOOSA (Catoosa Blue Whale, la baleine géante qui servait autrefois de base de loisirs sur le plan d’eau est devenu l’un des emblèmes les plus connus de la Route 66.)
TULSA (Brookshire Motel, America's Value Inn, Route 66 Harley Davidson Shop, 5 and Diner Restaurant, The Admiral Twin Drive-In, Oasis Motel, Vickery Phillips 66 Station,  Rose Bowl Event Center, anciennement Rose Bowl Lanes, un bowling iconique de la 66, Desert Hills Motel, Tally's Café,  The Golden Driller, un foreur de pétrole géant... Meadow Gold Milk & Ice Cream, Arkansas River Bridge).

Titre: Re : Road Trip 66 + Hwy one Chicago/SantaMonica/San Francisco 14 avril-13 mai 2018
Posté par: olivier78 le lundi 19 juin 2017 à 10:37
Merci mon Geoffrey :yeah:

SAPULPA et OZARK TRAIL
(Rock Creek Bridge; un pont métallique en treillis de type Warren construit en 1921. Tee Pee Drive In, un ancien cinéma de plein air des années 1950, aujourd’hui à l’abandon.)
STROUD
(Rock Café, Skyliner Motel)
CHANDLER
(Lincoln Motel, Route 66 Interpretive Center, un musée insolite qui vous propose de regarder des documentaires en vous installant sur des sièges d'anciennes voitures, ou encore dans le lit d'une reconstitution de chambre de motel... Phillips 66 Filling Station, une des nombreuses enseignes de la chaîne Phillips 66, construite en 1930. Museum Of Pioneer History. Granny's Country Kitchen).
WARWICK
(Seaba Station).
LUTHER
(The Boundary on 66, un restaurant ainsi nommé parce qu'il est situé le long de l'Indian Meridian, limite du Land Run de 1889.)
ARCADIA
(Conoco Rock Gas Station, une station des années 1910 dont il ne reste que la pierre. John's Route 66 Museum. Arcadia Round Barn, une étable construite en 1898, devenue salle des fêtes, classée depuis aux monuments historiques. POPS, 660 Historic US 66. Le temple du soda!)
OKLAHOMA CITY
(State Capitol Park & Oklahoma State Capitol, Tower Theater,  Western Trail Trading Post, Milk Bottle Grocery, Carlyle Motel, 66 Bowl, Ann's Chicken Fry House, Frontier City Theme Park, un parc d’attractions à l’ambiance western et familiale. National Cowboy & Western Heritage Museum)
BETHANY
(Lake Overholser Bridge. Route 66 Park)
EL RENO
(Ranger Motel, Jackson Conoco Service Station, Avant's Cities Service Station, Fort Reno
GEARY
(Pony Bridge, de son vrai nom William H Murray Bridge, un pont de 1200 mètres emprunté par la 66.)
HYDRO
(Nutopia Nuts 'N More, une fabrique de spécialités à base de cacahuète, depuis 1942. Lucille Hamon's Gas Station, Historic US 66, Lucille Hamon, icône de la 66, surnommée « la Mère de la Mère des Routes », a veillé sur les voyageurs pendant plus de 60 ans!)
Titre: Re : Road Trip 66 + Hwy one Chicago/SantaMonica/San Francisco 14 avril-13 mai 2018
Posté par: olivier78 le jeudi 03 août 2017 à 16:33
Hello hello, de retour entre 2 voyages, me voilà donc à ma console pour reprendre la Route 66 en votre compagnie, alors installez vous confortablement car le Texas est déjà dans la ligne de mire

WEATHERFORD (White Dog Hill Restaurant,)
CLINTON (Rio Siesta Motel, The Glancy Motel,  McLain Rogers Park, Jaycee Lane, Route 66 Museum, musée incontournable, Route 66 Diner, au bout du parking du Route 66 Museum, Trade Winds Inn en face du Route 66 Museum).
FOS,
CANUTE,
ELK CITY (National Route 66 Museum, un musée et un village reconstitué).
SAYRE (Western Motel
, Beckham County Courthouse).
ERICK (Sand Hills Curiosity Shop, la boutique/musée occupe l’ancien City Meat Market, West Winds Motel).
TEXOLA
Titre: Re : Road Trip 66 + Hwy one Chicago/SantaMonica/San Francisco 14 avril-13 mai 2018
Posté par: olivier78 le jeudi 03 août 2017 à 16:34
Bienvenue au TEXAS (182 Miles soit 293 km)
Le Texas Etat du Sud, le deuxième plus vaste du pays (696 241 km2) et le deuxième plus peuplé (27 millions). Capitale Austin, Houston la plus grande ville et Dallas-Fort Worth la plus peuplée. Les Texans sont à près de 80 % des citadins.
Le Texas est plus grand que la France métropolitaine et possède des paysages divers, des plaines au Sud et des déserts au Sud-Ouest Les milieux naturels sont donc d'une grande variété : marais littoraux, forêts subtropicales, prairies, zones semi-arides et arides, montagnes se succèdent sur plusieurs centaines de kilomètres d'est en ouest. Situé au nord du fleuve Rio Grande, le Texas a d'abord été une colonie espagnole avant de faire partie du Mexique, il fut rattaché aux États-Unis en 1845. État esclavagiste, le Texas participa aux côtés des États confédérés d'Amérique à la guerre de Sécession puis connut une expansion lors des années de course aux champs pétroliers.
Aujourd'hui, il attire de nombreux immigrants latinos et fait partie des États conservateurs dominés par les républicains. Son économie dynamique repose sur l'élevage, les hydrocarbures, les industries pétrochimiques et de Techniques de pointe (aérospatiale, biotechnologies), soutenues par un réseau dense d'universités. Le Texas est le deuxième état le plus riche du pays après la Californie. La culture du Texas reflète des influences et des héritages multiples, amérindiens, afro-américains, anglo-saxons et hispaniques. L'identité de l'État repose sur un folklore vivant (rodéo, western, country), associé à l'image mythique du cow-boy.
Le Texas se caractérise par des climats variés dont les précipitations et les températures varient selon la latitude et l'altitude..
Le Sud-Est du Texas se trouve en climat subtropical humide et possède une végétation proche de celle de la Louisiane voisine. La température moyenne annuelle est supérieure à 15 °C. Les étés sont chauds et humides avec des températures qui peuvent dépasser les 40 °, ces régions sont touchées par des tempêtes et des ouragans qui provoquent d'importants dégâts.
L'Ouest est davantage aride. La chaleur est modérée par l'altitude. La plus grande partie de l'État appartient à l'ensemble naturel des Grandes Plaines. Le climat du nord (Texas Panhandle) est continental. La région connaît une forte amplitude thermique. La neige (environ 58 cm par an) recouvre le sol tout l'hiver. Le blizzard peut paralyser les réseaux de transport en hiver19. En janvier et février, les vagues de froid (coldwave) peuvent faire chuter brutalement les températures. Les tornades sont des phénomènes violents et ponctuels qui concernent cette partie de la « Tornado Alley ». Elles naissent de la rencontre de l'air tropical avec l'air plus froid venant du nord. Les averses soudaines et brutales provoquent la crue des fleuves. En été, les vents brûlants provoquent des sécheresses et favorisent l'érosion des sols comme dans le Dust Bowl durant les années 1930. Les orages peuvent provoquer des incendies.
Les principaux milieux naturels du Texas sont les marais et les lagunes sur le littoral, les forêts à l’est et au centre, la prairie au nord, les déserts et les montagnes à l’ouest. Certains secteurs sont préservés par des parcs naturels : le parc national de Big Bend, le parc national des Guadalupe Mountains, le canyon de Palo Duro en sont quelques exemples.
La faune et la flore du Texas sont très variées : une centaine d’espèces de mammifères sont originaires du Texas, de même qu’une centaine d’espèce de serpents. Quelques 550 espèces d’oiseaux ont été repérées au Texas, soit près des 3/4 des espèces que l’on peut observer aux États-Unis. Plusieurs espèces sont protégées par le gouvernement comme le Bison, le Puma, le Pronghorn et le Loup rouge.
Le Texas compte la deuxième minorité hispanique des États-Unis dont la présence s’explique par l’histoire et par la proximité du Mexique. En 2000, 6,7 millions de Texans soit près d’un tiers de la population se déclaraient hispaniques, dont 5 millions d’origine mexicaine. Les plus fortes concentrations d’Hispaniques se retrouvent dans les villes de Houston, Dallas, San Antonio et El Paso et dans les comtés du sud et de l’ouest, le long du Rio Grande. Ces Hispaniques s’intègrent lentement, certains militent pour imposer le bilinguisme, d'autres parlent anglais ou spanglish et beaucoup se tournent vers le protestantisme. Parmi les autres minorités ethniques, les Asiatiques voient leur nombre augmenter depuis les années 1960, Coréens et Vietnamiens résident dans les grandes villes comme Dallas, Houston ou Austin mais aussi le long du littoral où ils occupent le secteur de la pêche à la crevette. Plus de 40 % des Afro-Américains de l’État se concentrent dans les aires métropolitaines de Dallas et de Houston. Enfin, environ 50 000 Amérindiens vivent actuellement sur le territoire texan. Il existe trois réserves : Alabama-Coushatta Reservation (à l'Est), Ysleta del Sur Pueblo (à l'Ouest) et Kickapoo Reservation dans le comté de Maverick.
Titre: Re : Road Trip 66 + Hwy one Chicago/SantaMonica/San Francisco 14 avril-13 mai 2018
Posté par: olivier78 le jeudi 03 août 2017 à 17:16
SHAMROCK (Econo Lodge, Route 66 Inn, U-Drop Inn connu sous le nom de « Tower Station » ou encore « Tower Café », ce bâtiment Art Déco abrite aujourd’hui Visitor Center, une boutique et un musée, Pioneer West Museum, Texan Motel)
MCLEAN (Devil's Rope Barbed Wire Museum, vous apprendrez tout ce qu’il faut savoir sur le fil barbelé, Texas Route 66 Museum dans les mêmes locaux que Devil's Rope Museum, McLean Commercial Historic District, Avalon Theater, un ancien cinema, Phillips Gas Station; une authentique station, Cactus Inn)
ALANREED (66 Super Service Station
)
GROOM (Leaning Tower, un château d’eau penché, Groom Giant Cross, une grande croix qui mesure 58 mètres de hauteur, Bug Ranch, un dérivé de Cadillac Ranch)
Titre: Re : Road Trip 66 + Hwy one Chicago/SantaMonica/San Francisco 14 avril-13 mai 2018
Posté par: olivier78 le jeudi 24 août 2017 à 12:26
AMARILLO (Triangle Motel, The Big Texan Steak Ranch, steak de plus de 2kg, Cowboy Motel, Santa Fe 5000, une ancienne locomotive surnommée Madame Queen,  Ranchotel, US Route 66, le long de 6th St, de Georgia St à Forest St ; la rue commerçante historique. The Natatorium ancienne salle de concert, cabaret, magasin d'antiquités, librairie,  les plus grands artistes se sont produits dans cette salle mythique. 6th St Antique Mall un magasin d'antiquités consacrées à la Route 66, Golden Light Café
, Texas Ivy, un autre antique shop, Bronco Motel, Cadillac Ranch, Autre emblème mondialement connu de la 66, le site présente un alignement de 10 Cadillac plantées en terre selon le même angle que la Pyramide de Kheops).
BUSHLAND, WILDORADO
VEGA  (Old Texaco Service Station; une ancienne station restaurée. Oldham County Courthouse, Dot's Mini Museum, Hickory Inn Café, Vega Motel, Roadrunner Drive In)
ADRIAN (Antique Ranch / Brenda's Café, Philipps 66 Bent Door Midway Station, Fabulous 40 Motel, Midpoint Café, Humble Oil Station & Café)
GLENRIO ville frontalière assise entre 2 Etats, le Texas et le Nouveau Mexique (Old Texaco Station, Little Juarez Café, First / Last Motel in Texas, dernière construction sur le territoire du Texas. State Line Tavern, située au Nouveau-Mexique,
Titre: Re : Road Trip 66 + Hwy one Chicago/SantaMonica/San Francisco 14 avril-13 mai 2018
Posté par: olivier78 le jeudi 24 août 2017 à 12:58
NOUVEAU-MEXIQUE (373 miles – 600 km)
Au sud-ouest des États-Unis, bordé à l'ouest par l'Arizona, au nord par le Colorado, à l'est par le Texas et au sud par les États mexicains de Chihuahua et de Sonora. Le Nouveau-Mexique a une superficie de 314 926 km2 et est peuplé de plus de 2 M d’habitants. Sa forme est proche d'un carré de 550 km de côté. La capitale de l’État est Santa Fe. Le Nouveau-Mexique fait partie en 1846 de territoires qui furent cédés par le Mexique à la suite de la guerre américano-mexicaine. Par la suite, il est devenu Territoire des États-Unis et ce n'est que le 6 janvier 1912 que le Nouveau-Mexique a le statut d'État.

Les premiers Amérindiens ont exploité les ressources et développé la région il y a plusieurs millénaires. Les ruines amérindiennes témoignent de cette occupation dans la région de Santa Fe et dans les grottes des montagnes de Sandia près d'Albuquerque. Les Amérindiens Pueblos sont leurs successeurs, ils ont construit des petites villes notamment dans la vallée du río Grande.
Le premier à prendre contact avec les pueblos est Estevanico d'Azemmour, envoyé en éclaireur par le vice-roi du Mexique pour découvrir les villages pueblos aux légendaires cités d'or. Le conquistador Francisco Vásquez de Coronado mena alors une expédition pour trouver ces cités en 1540-1542. Il établit son camp dans l'actuel Coronado State Monument en 1541. Mais son passage souleva l'hostilité des indigènes qui furent finalement écrasés par les Espagnols. Les trois principaux villages pueblos sont Zuni, Santo Domingo, et Laguna.

Les Espagnols se sont lancés dans l'exploration du Nouveau-Mexique dès le XVIe siècle: Francisco Vásquez de Coronado est l'un des premiers à visiter la région. Juan de Oñate part du Mexique en 1598 et fonde un village appelé San Juan, sur le site actuel de Santo Domingo. Il envoie Vicente de Zaldivar écraser les Indiens Acoma ; il massacre 500 hommes et les survivants sont soit réduits en esclavage, soit amputés d'un pied pour les hommes âgés de plus de 21 ans. Lors des expéditions lancées contre les Indiens Tompiros, 800 indigènes sont tués et leurs pueblos sont rasés. Oñate acquiert une réputation sanguinaire et de nombreux Amérindiens quittent leurs villages pour trouver refuge dans les montagnes, où ils meurent de froid et de faim. Oñate doit quitter son poste de gouverneur. En 1609, Pedro de Peralta fonde la ville de Santa Fe à la tête de 250 Espagnols, militaires et colons et 700 indigènes originaires de Tlaxcala. L'avancée espagnole contraint les Indiens Pueblos à se réfugier auprès des Apaches.

L'Espagne prit possession des territoires indiens du Nouveau-Mexique qui fut intégré à la Nouvelle-Espagne. Les Espagnols installèrent des missions (Picuris Pueblo, Pecos Pueblo) et des forts (Santa Fe, El Paso) pour encadrer les indigènes, mais cet encadrement ne fut jamais suffisant. Le Nouveau-Mexique ne fut jamais une colonie de peuplement : on comptait 250 Espagnols en 1630. Une société esclavagiste se met en place avec le système de l'encomienda. Entre les années 1630 et 1680, un contexte difficile (sécheresse, famine, épidémie de variole, attaques des Apaches) pousse les Pueblos à se révolter. Ils attaquent les colons ou les franciscains à Taos-Jemez (1639), San Juan et Santa Fe. En 1680, la Grande Révolte est organisée par Popé, un chaman de la tribu des Tewa. Il coordonna la rébellion en envoyant des cordelettes nouées pour annoncer le début de l'insurrection contre les Espagnols. Cette dernière aboutit au massacre de près de 400 Espagnols, à la destruction des églises et à la prise de Santa Fe, avec l'aide des Apaches. Les Pueblos exigeaient alors la fin de la présence espagnole et la libération de tous les esclaves de Nouvelle-Espagne. En 1698, le gouverneur finit par rétablir l'ordre après avoir massacré et réduit en esclavage des centaines d'Amérindiens. Seuls les Hopis demeurent insoumis ; les autres doivent verser un tribut en nature et entretenir le palais du gouverneur.
L'État du Nouveau-Mexique est le cinquième plus grand État des États-Unis et toutes ses frontières suivent des parallèles et des méridiens excepté pour une petite portion située au nord d'El Paso qui utilise le cours du Rio Grande.
L'État du Nouveau-Mexique, avec une altitude moyenne égale à 1 735 mètres, est un État essentiellement montagneux. Il se classe au quatrième rang des États américains les plus élevés. Son point le plus haut, le pic Wheeler, dans les Sangre de Cristo Mountains (les montagnes du sang du Christ), culmine à 4 011 mètres et constitue un des plus hauts sommets des Montagnes Rocheuses. C'est l'État américain qui possède la capitale la plus haute. La ville de Santa Fe est en effet située à une altitude de 2 100 m. La plus grande ville de l'État, Albuquerque, est située quant à elle à 1 600 m au-dessus du niveau de la mer.
Le nord de l'État est occupé par les Sangre de Cristo mountains qui constituent l'extrémité méridionale des Rocheuses. L'est est occupé par de grandes étendues plates appartenant au domaine de la Prairie dont l'altitude est comprise entre 900 m et 1 500 m. Ces hautes plaines prolongent en fait les hautes plaines texanes situées plus à l'est et forment une vaste mesa dénommée la Llano Estacado dont la vallée de la Canadian River marque la limite nord. Le sud et l'ouest sont occupés par des mesas et des montagnes, notamment les Sacramento Mountains dont le plus haut sommet est le Sierra Blanca Peak (3 659 m) et les montagnes San Andres dont le plus haut sommet est le Salinas Peak (2 733 m). Le quart nord-ouest est occupé par le plateau du Colorado au relief déchiqueté par l'érosion. La large vallée du Rio Grande sépare l'État en deux moitiés selon un axe nord sud. Cette vallée a la particularité d'être d'origine tectonique. Il s'agit d'un long fossé d'effondrement que bordent des montagnes. Le Rio Grande coule en effet dans un rift continental vieux de 35 millions d'années et certains scientifiques prédisent même qu'une mer pourrait y voir le jour d'ici quelques millions d'années.
Les plus importants cours d'eau du Nouveau-Mexique sont le Río Grande, le Rio Pecos, la Canadian River, le San Juan et la Gila. Le Rio Grande, avec 3 060 km de longueur, est le cinquième plus long fleuve des États-Unis et il traverse entièrement l'État du Nouveau-Mexique depuis la frontière nord jusqu'à la frontière sud. Sa large vallée fertile sépare l'État en deux moitiés selon un axe nord-sud. Elle abrite près de la moitié de la population de l'État qui se concentre notamment dans les villes de Albuquerque et Las Cruces. Le deuxième plus important cours d'eau est le Rio Pecos. Il s'agit du principal affluent du Rio Grande. Celui-ci coule de manière parallèle au Rio Grande à plusieurs dizaines de km à l'est dans les Grandes Plaines. Le réservoir de Red Bluff, construit sur son cours, constitue le point le moins élevé du Nouveau-Mexique avec une altitude de 866 m. La Canadian River est un sous-affluent du fleuve Mississippi qui prend sa source dans les Sangre de Cristo Mountains et se dirige vers l'est. Le San Juan et la Gila sont deux affluents du fleuve Colorado. Le San Juan traverse le plateau du Colorado dans le nord-ouest de l'État. La Gila prend sa source dans les Black Range dans le sud-ouest de l'État.
L'État du Nouveau-Mexique est traversé du nord au sud par le Great Divide, une ligne de crêtes qui marque le partage des eaux en Amérique du Nord entre l'océan Pacifique et l'océan Atlantique. En effet tous les cours d'eau situés à l'ouest de cette ligne se dirigent vers l'océan Pacifique. La plupart sont des affluents et des sous-affluents du fleuve Colorado qui se jette dans le golfe de Californie. Tous les cours d'eau situés à l'est de cette ligne se dirigent vers l'océan Atlantique. La plupart sont des affluents ou des sous affluents des fleuves Mississippi et Rio Grande qui se jettent dans le golfe du Mexique.
L'État du Nouveau-Mexique présente une grande variété de paysages. On y trouve de vastes déserts dont les tonalités de couleurs vont du rose à l'ocre mais aussi de hauts sommets enneigés et de vastes plateaux tabulaires aux rebords érodés appelés mesas qui sont typiques des régions arides. Les montagnes sont recouvertes de forêts, en particulier dans le Nord de l'État. Dans les plaines semi-désertiques qui couvrent une bonne partie de la moitié sud du Nouveau-Mexique et qui constituent une extension du désert de Chihuahua poussent des plantes adaptées à la sécheresse telles que les créosotiers, les mesquites, les cactus et les yuccas. En altitude poussent des genévriers et des pins ponderosas mais aussi des bouleaux et des épicéas.
Le Nouveau-Mexique a la particularité d'abriter le plus grand désert de gypse au monde. Son nom, les White Sands, c'est-à-dire les Sables blancs en français, fait référence à la couleur blanche de ses dunes. Celui-ci est situé dans le bassin de Tularosa dans le Sud-Est de l'État.
Un autre site remarquable est le Capulin Volcano National Monument. Il abrite un cône de cendres volcaniques vieux d'environ 60 000 ans aux formes bien préservées. Il appartient au champ volcanique de Raton-Clayton aujourd'hui éteint qui s'étend dans le nord-ouest du Nouveau-Mexique. Ce volcanisme est associé à l'existence d'un point chaud appelé le Raton hotspot.

Le climat du Nouveau-Mexique est globalement aride et l'État ne reçoit en moyenne que 380 mm de précipitations par an. Celles-ci se concentrent de juillet à septembre et sont dues à la mousson qui affecte le sud-ouest des États-Unis. Les températures sont modérées par l'altitude si bien qu'en hiver le gel est fréquent la nuit et que les précipitations ont lieu sous forme de neige. L'influence maritime est nulle en raison de l'éloignement des côtes et les températures y connaissent de fait de grands écarts saisonniers mais aussi diurnes.
Cependant le climat est loin d'être homogène sur l'ensemble du territoire en raison de son importante extension en latitude et longitude et du relief. Ainsi on n'enregistre que 213 mm de précipitations annuelles à Farmington, une localité située sur le plateau du Colorado à l'extrême nord-ouest de l'État. Celles-ci sont égales à 225 mm à Albuquerque et 259 mm à Socorro, deux localités situées dans la vallée du Rio Grande. Elles atteignent 321 mm à Roswell et 469 mm à Clovis, deux localités situées dans les larges plaines de l'est. Cloudcroft, un village situé à une altitude de 2 600 m dans les Sacramento Mountains, avec 716 mm de précipitations annuelles, est la localité la plus arrosée6. Les étés sont très chauds, même à une altitude relativement élevée puisque les maximales atteignent 33,3 °C en juillet à Albuquerque, pourtant située à plus de 1 600 m et 29,8 °C à Santa Fe située à plus de 2 000 m. Pour trouver des températures plus clémentes il faut se rendre encore plus haut. À Los Alamos, située à 2 200 m, les maximales ne sont plus que de 26,7 °C en juillet et à Cloudcroft, située à 2 600 m, elles ne sont plus que de 21,6 °C.













 
Titre: Re : Road Trip 66 + Hwy one Chicago/SantaMonica/San Francisco 14 avril-13 mai 2018
Posté par: olivier78 le vendredi 25 août 2017 à 11:58
J'ai oublié de vous dire et vous vous en êtes sûrement rendu compte par vous même que mon travail se contente de collecter des infos ici et là et de faire du copier coller de textes déjà existants car n'ayant jamais fait la Route 66, je ne peux apporter ma touche personnelle et je me dois de juste compiler des détails sur des bases historiques ou vécues. J'espère simplement vous apporter et l'envie de vivre à votre tour cette aventure et de vous faciliter votre propre préparation de votre Road Book. Il est certain que pendant notre voyage, je vais tenir un livre de bord pour qu'ensuite, j'apporte à ce topic, mon ressenti et des annotations pour optimiser cette Belle aventure !roi!
Titre: Re : Road Trip 66 + Hwy one Chicago/SantaMonica/San Francisco 14 avril-13 mai 2018
Posté par: olivier78 le vendredi 22 sept. 2017 à 12:19
SAN JON (San Jon Motel, Old Route 66 Garage, Western Motel),
TUCUMCARI (Pony Soldier Motel, Ken's Ice Cream & Sandwiches, Tucumcari Inn, Historic Route 66 Motel, Cactus RV Park, Palomino Motel,  Del's Restaurant,  Apache Motel, Kix on 66 Café, Tee Pee Curios, Blue Swallow Motel, Motel Safari, La Cita, Mesalands Dinosaur Museum, Tucumcari Historical Museum, Pow Wow Inn,  Ranch House Café, Buckaroo Motel)
MONTOYA (Richardson Store), NEWKIRK, CUERVO
SANTA ROSA (Silver Moon Café,Route 66 Auto Museum; une collection de voitures, Route 66 Restaurant, Park Lake Historic District & Blue Hole, Sun'n'Sand Motel, Sahara Lounge, Joseph's Bar & Grill, Western Motel, La Loma Motel, Tower Motel, Comet Drive In & Restaurant,
MORIARTY (Longhorn Ranch Motel, Sunset Motel, Whiting Bros service station, Fro,tier Bar & Saloon, Sands Motel, Lariat Motel, El Comedor de Anayas, Ponderosa Motel,  Route 66 Motel)
PECOS (Pecos National Historical Park, Pueblo indien)
EDGEWOOD (Red Top Diner, Route 66 RV Park, Old 66 Craft House, Wildlife West Nature Park, découvrir la faune et le sud-ouest des États-Unis.)
SANTA FE (New Mexico State Capitol, San Miguel Mission,  Inn & Spa at Loretto, hôtel à l'architecture typique du Nouveau- Mexique, Loretto Chapel, La Fonda on the Plazac'est le plus ancien hôtel de la ville,  sa terrasse offre un panorama sur la ville et sur le coucher de soleil, son restaurant, La Plazuela, est réputé.  The Santa Fe Plaza National Historic Landmark, la place centrale de Santa Fe, El Rey Inn
)
ALBUQUERQUE (Luna Lodge, Piñon Motel, Bow & Arrow Lodge, Pioneer Motel, Loma Verde Motel, Tewa Motor Lodge, Desert Sands Motel, Zia Motor Lodge, De Anza Motor Lodge, Aztec Motel, Route 66 Malt Shop & Grill, 66 Diner (the place to be), Sandia Peak Tramway, un téléphérique qui vous mènera à un panorama d'Albuquerque, Cliff's Amusement Park, New Mexico Madonna of the Trail, KiMo Theater, Maisel's Indian Trading Post, Barelas S 4th St Historic District, Twisters, Garcia's Café, El Don Motel, Western View Steak House & Coffee)
SAN FIDEL (Green Café, Whiting Bros Motel, Whiting Bros Gas Station,
GRANTS (Sands Motel, Grants Café, Un café mythique dont il ne reste plus que l'enseigne, The Roarin’ 20’s,  Los Alamitos Motel, Ice Caves & Bandera Volcano, un gouffre tapissé de glace)
BLUEWATER (Bluewater Motel)
PREWITT (Tomahawk Bar)
THOREAU (Roy T. Herman's Garage and Service Station )
CONTINENTAL DIVIDE (Continental Divide, les montagnes du Nouveau-Mexique sont traversées par la ligne de partage des eaux du continent américain : à l'ouest, les eaux de pluie s'écoulent vers le Pacifique, et à l'est, vers l'Atlantique, Whiting Bros Motel, Fort Wingate Historic District, Parc : Red Rock State Park)
GALLUP (Road Runner Café, Road Runner Motel, El Capitan Motel, Arrowhead Lodge, Blue Spruce Lodge, Lariat Lodge, El Rancho Hotel (cet hôtel construit en 1937 doit sa renommée aux légendes hollywoodiennes qui l’ont fréquenté, en raison de sa proximité avec les lieux de tournages de bon nombre de westerns), Gallup Cultural Center, Richardson's Trading Company, Rex Museum, un musée consacré à la région et son histoire, Lexington Hotel, John's Used Cars, Colonial Motel,  Zuni Pueblo. Village authentique du Nouveau-Mexique. Golden Desert Motel, Route 66 Drive-In & Diner, Gardenia Inn Motel, Route 66 Drive-In & Diner.
Titre: Re : Road Trip 66 + Hwy one Chicago/SantaMonica/San Francisco 14 avril-13 mai 2018
Posté par: olivier78 le vendredi 22 sept. 2017 à 12:49
Les Indiens Pueblos, sont les principaux occupants amérindiens du Nouveau Mexique. Leurs territoires se trouvent au nord et à l’Ouest de Santa Fé et aux alentours d’Albuquerque et de Gallup. Leur nom est également associé à leurs lieux d’habitation : Les Pueblos (village en Espagnol). Les 19 pueblos du Nouveau Mexique sont : Acoma, Cochiti, Isleta, Jemez, Laguna, Nambe, Ohkay Owingeh, Picuris, Pojoaque, Sandia, San Felipe, San Ldefonso, Santa Ana, Santo Domingo, Taos, Tesuque, Zia et Zuni.
3 groupes linguistiques (Keres, Tanoan, Zuniqui) et 5 langues différentes (Keresan, Tewa, Tiwa, Towa et Zuni). Hormis les Pueblos, se trouvent au nord ouest de Santa Fé et au sud de l’Etat : Les Apaches et au nord ouest : Les Gallup.
Les Navajos, apparentés aux Apaches, vivent principalement dans le Navajo Indian Reservation en Arizona, dans l’Utah et au Nouveau Mexique. Les plus nombreux à ce jour, 250000 membres. Les Navajos étaient un peuple semi nomade, chasseurs, cueilleurs. Leur premier contact officiel avec les Etats-Unis date de 1846, hostilités entre les 2 entités entre 1849 et 1863, puis déportés dans une réserve au Nouveau Mexique (la longue marche des Navajos de 18 jours sur 500 km)et en 1868, autorisation de revenir sur une réserve aménagée sur leur ancien territoire.
En conclusion, les Amérindiens souvent présentés comme les méchants dans les films de western, sont des peuples qui ont été décimés, déplacés de leurs habitats et souvent incarcérés dans des réserves où déprimés et sans travail, ils ont souvent sombré dans l'alcoolisme. Depuis peu, ils ont pu après moult demandes et grèves, obtenir un statut et obtenir une rétrocession partielle de leurs territoires et organiser une vie plus décente.
Titre: Re : Road Trip 66 + Hwy one Chicago/SantaMonica/San Francisco 14 avril-13 mai 2018
Posté par: olivier78 le vendredi 22 sept. 2017 à 19:08
Et encore, nous ne sommes qu'au Nouveau Mexique... Je vous rappelle que j'ai encore 6 mois pour peaufiner mon voyage😎 :yeah: !roi!
Titre: Re : Road Trip 66 + Hwy one Chicago/SantaMonica/San Francisco 14 avril-13 mai 2018
Posté par: olivier78 le samedi 21 oct. 2017 à 12:17
ARIZONA (385 miles – 619 km)

L'Arizona est un État de l'Ouest des États-Unis. Sa capitale Phoenix. Superficie de 295 254 km², 6ᵉ État américain le plus vaste, et 16ᵉ plus peuplé avec 6 600 000 habitants.

Lieux d'intérêt : Antelope Canyon, Grand Canyon Skywalk,
 
Bordé par la Californie, le Nevada, l'Utah, le Nouveau-Mexique et les États mexicains de la Basse-Californie et du Sonora au sud, l'Arizona est l'un des quatre États des Four Corners. Il fait en outre partie de la Sun Belt « ceinture du soleil ». Situé au sud des Montagnes Rocheuses, c'est un État des montagnes. Traversé par le fleuve Colorado, l'État comprend de spectaculaires formations géologiques, telles que le Grand Canyon, le Meteor Crater et Monument Valley.

Le territoire est sous souveraineté espagnole à partir du xvie siècle, en tant que région de la Nouvelle-Espagne. Le Mexique en prend possession en 1821 lors de son indépendance : il devient une partie de la Haute-Californie. En 1848, à l'issue de la Guerre américano-mexicaine, les États-Unis annexent l'Arizona, puis agrandissent son territoire en 1853. Il adhère tardivement à l'Union, le 14 février 1912, et en devient le 48e État. Divisé en quinze comtés, près du quart de son territoire est constitué par vingt-et-unes réserves indiennes. Les Navajos et d'autres peuples Apaches y sont majoritaires.

L'État a connu une croissance démographique importante et soutenue au cours du xxe siècle : il ne comptait que 750 000 habitants en 1950 et a vu sa population multipliée par sept en soixante ans. La ville de Tucson, située à une centaine de kilomètres de la frontière mexicaine, a ainsi accueilli d'importants flux migratoires.     En 2010, l'État de l'Arizona avait la quatrième plus forte proportion d'Hispaniques après le Nouveau-Mexique (46,30 %), le Texas (37,62 %) et la Californie (37,62 %) ainsi que le troisième plus grand nombre d'Amérindiens.

Une grande partie de l'État est constituée de paysages désertiques, dans lesquels furent tournés de nombreux westerns. L'Arizona est un État très touristique, comprenant trois parcs nationaux (le Grand Canyon, Saguaro et Petrified Forest) et plusieurs monuments nationaux américains (Sunset Crater Volcano, Rainbow Bridge, Montezuma Castle).

C'est un bastion du Parti républicain. John McCain, candidat républicain à la présidence des États-Unis en 2008, en est l'un des sénateurs depuis 1987. La peine de mort est toujours appliquée.

La ville de Phoenix accueille également l'une des équipes de la NBA, les Suns de Phoenix.

L'État est connu pour ses paysages désertiques riches en plantes xérophytes comme le cactus, et son climat qui présente des étés très chauds et des hivers doux. Mais l'Arizona est aussi composé du plateau du Colorado et de ses forêts de pin, dans la portion nord-centre de l'État. Comme les autres États du sud-ouest, l'Arizona est une région au relief accidenté, dont plus de la moitié de la superficie est composée de montagnes et de plateaux; dont la formation remonte au volcanisme préhistorique.
Les principaux cours d'eau sont le Colorado, fleuve qui a creusé le Grand Canyon, la rivière Gila et la rivière Salée.

Réserves indiennes
Le gouvernement fédéral a défini vingt-et-une réserves indiennes.
Quechans, Navajos, Apaches, Pimas, Hopis, Yaquis, Tohono O’odham, Pueblos pour ne citer que les principaux.
Environ 3% de la population de l’Etat vit dans une réserve indienne. La réserve de la nation Navajo étant la plus vaste (62 564 km2)
Titre: Re : Road Trip 66 + Hwy one Chicago/SantaMonica/San Francisco 14 avril-13 mai 2018
Posté par: olivier78 le samedi 21 oct. 2017 à 12:44
A l'entrée de l'Arizona, la Route 66 prend le nom de Grant Rd.

LUPTON (Indian Trading Posts, Window Rock ; siège du gouvernement navajo et formations rocheuses)

HOUCK (Fort Courage Trading Post, Old Querino Canyon Trading Post, Querino Canyon Bridge)

SANDERS (Sanders Rio Puerco Bridge, un très ancien tronçon de la 66).

CHAMBERS (Ici, départ de l’itinéraire pour Hubbell Trading Post NHS, Canyon de Chelly NM, Monument Valley Tribal Park et Navajo NM. Prévoir 2 jours pour visiter ces quatre sites en même temps...(Dead River Bridge, Petrified Forest National Park, le site regroupe, comme son nom l’indique, une forte concentration de troncs fossilisés, mais également Painted Desert, dont le relief présente une multitude de couleurs ocres... Painted Desert Inn, un ancien lodge devenu musée, à l'intérieur de Petrified Forest NP.)

GOODWATER (Stewart's Petrified Wood, Painted Desert Indian Center)

HOLBROOK (Sahara Inn, Mesa Italiana Restaurant, 66 Motel (Holbrook), Pow Wow Trading Post, Winners Circle Bar,  Rainbow Rock Shop, une boutique connue pour ses dinosaures géants, et qui propose à la vente de petites géodes et des morceaux de bois pétrifiés, Joe & Aggie's Café, Romo's Restaurant, Holbrook Inn, Desert Inn, Butterfield Stage Co Steak House, Wigwam Motel, le célèbre motel qui vous propose de dormir dans un tipi (en béton), The Plainsman Coffee Shop)

JOSEPH CITY (Geronimo Trading Post, Old Historic US 66 Hay Sales & Feed, Ella's Frontier Trading Post, Jack Rabbit Trading Post, une boutique souvenir de la 66, connue pour son lapin géant.)

Titre: Re : Road Trip 66 + Hwy one Chicago/SantaMonica/San Francisco 14 avril-13 mai 2018
Posté par: olivier78 le samedi 21 oct. 2017 à 12:59
WINSLOW (LZ Budget Motel, La Posada Hotel, un motel à l’ambiance hispanique,  Highway Diner, Standin' on the Corner Park, Lorenzo Hubbell Trading Post, Meteor City Trading Post, Old Barringer Meteor Crater Observatory, Les ruines de l'observatoire se trouvent 800 mètres plus loin, sur la gauche, Meteor Crater, un cratère de 1400 m de diamètre et 190 m de profondeur... )

TWO GUNS (La localité est une ville fantôme, ou "Ghost Town", il faut visiter les deux sites ci-dessous.  Two Guns Ghost Town, Campground & Zoo, la zone comprenait autrefois un camping et un zoo, dont les bâtiments en pierre sont très bien conservés. La zone s'étend sur près de 50 ha autour du Canyon Diablo.  Canyon Diablo Bridge, en plein milieu de Two Guns Ghost Town ; le pont par lequel la 66 franchissait Canyon Diablo, qui offre d'ailleurs un beau point de vue sur le canyon. Twin Arrows Trading Post, une autre enseigne mythique le long de la 66.)

FLAGSTAFF  (Museum Club, Miz Zip's, Western Hills Motel, Railroad Addition Historic District, Site : Grand Canyon Café,  Hotel Monte Vista,   Downtowner Motel  Vista Motel,   DuBeau Hostel,  Flagstaff City Hall,  Lumberjack (« le Bûcheron »), le quatrième et dernier géant (ou "Muffler Man") que vous rencontrerez le long de la 66.
Ici, départ de l’itinéraire pour Montezuma Castle NM et Tuzigoot NM. Galaxy Diner, Woody Mountain Campground & RV Park, un camping en activité depuis les années 1950, dont certaines parties du bâtiment d'accueil datent de 1860.
Titre: Re : Road Trip 66 + Hwy one Chicago/SantaMonica/San Francisco 14 avril-13 mai 2018
Posté par: olivier78 le samedi 21 oct. 2017 à 13:30
Ici, départ des itinéraires pour Sunset Crater Volcano NM, Wupatki NM, Navajo NM, Monument Valley Tribal Park, Walnut Canyon NM, Grand Canyon National Park.                     
Nous vous laissons le soin de vous organiser ces excursions en dehors de la route 66.

BELLEMONT (Grand Canyon Harley-Davidson Shop & Route 66 Roadhouse Bar & Grill,  Richfield Station)

WILLIAMS (The Canyon Motel & Recreational Vehicles Park, un camping original qui propose aux visiteurs de dormir dans une locomotive, Goldies Route 66 Diner, Wild West Junction, Rod's Steak House, Turquoise Tepee, The Red Garter, Cruser's Route 66 Café,  Arizona 9 Motor Hotel, Canyon Country Inn, Buffalo Pointe Lodge & Café, Highlander Motel.)

ASH FORK (Copper State Motel, De Soto's Salon, Oasis Lounge, Ruby's 8th Street Deli, Patridge Creek Bridge pont emprunté dans les années 1930 par la 66)

SELIGMAN (Aztec Motel, Seligman Historic District, SDelgadillo's Snow Cap Drive-In, un incontournable, car c'est grâce à Angelo Delgadillo que la Historic Route 66 existe aujourd'hui... Angel & Vilma's Route 66 Gift Shop, Deluxe Inn Motel, Route 66 RoadRunner, Rusty Bolt Souvenir & Gift ,Canyon Lodge, Copper Cart Restaurant, Historic Seligman Sundries, Romney Motel, Supai Motel, Historic Route 66 Motel, Westside Lilo's Café, Roadkill Café, Historic Route 66 General Store)

PEACH SPRINGS (Oscar Osterman's Shell Station & Garage, Peach Springs Trading Post)

TRUXTON (Truxton Gas Station, Frontier Motel & Restaurant)

VALENTINE (Schoolhouse at Truxton Canyon Training School)

HACKBERRY (Hackberry General Store, un musée qui renferme toutes sorte d’objets sur la 66.)

KINGMAN (Mike's Route 66 Outpost & Saloon, Route 66 Motel, ABC Restaurant, Hillcrest Motel, Orchard Inn, Dambar & Steak House, Siesta Apartments and Kitchenettes, Hill Top Motel, El Trovatore Motel, Ramblin Rose Motel, Arcadia Lodge, Kingman Commercial Historic District, Mr D'z Route 66 Diner, Locomotive Park & Santa Fe, Route 66 Museum).

Ici, départ de l’itinéraire pour Lake Mead NRA et Las Vegas. Là encore, nous vous laissons le soin de faire vous même votre itinéraire.

COOL SPRINGS (Cool Springs Café & Gift Shop, ancienne station en pierre au pied des montagnes)

GOLDEN VALLEY (Ed's Camp & Kactus Café, Sitgreaves Pass, le col tant redouté et tellement rude pour les mécaniques... )

OATMAN (Oatman Hotel, l'hôtel où Clark Gable et Carole Lombard ont passé leur nuit de noce... )

TOPOCK (Old Trails Arch Bridge, l’ancien pont emprunté par la 66 visible dans Les Raisins de la Colère et Easy Rider.
)


Titre: Re : Road Trip 66 + Hwy one Chicago/SantaMonica/San Francisco 14 avril-13 mai 2018
Posté par: olivier78 le samedi 21 oct. 2017 à 13:50

BIENVENUE EN CALIFORNIE
Titre: Re : Road Trip 66 + Hwy one Chicago/SantaMonica/San Francisco 14 avril-13 mai 2018
Posté par: olivier78 le vendredi 29 déc. 2017 à 08:50
Merci Père Noël 🎅😘
Titre: Re : Road Trip 66 + Hwy one Chicago/SantaMonica/San Francisco 14 avril-13 mai 2018
Posté par: olivier78 le vendredi 29 déc. 2017 à 09:04
Tic Tac... maintenant il va falloir choisir la voiture qui va bien avec et en avant!!!
Titre: Re : Road Trip 66 + Hwy one Chicago/SantaMonica/San Francisco 14 avril-13 mai 2018
Posté par: olivier78 le vendredi 29 déc. 2017 à 09:41
Distance à parcourir: 326 miles (524 km) environ   

La Californie est le plus peuplé des Etats (env 40 millions), superficie : 423970 km2

Elle est d’abord occupée par diverses tribus nord-amérindiennes. Le territoire est progressivement intégré à la Nouvelle-Espagne, puis rattaché au Mexique indépendant en 1821. Dans l'élan de la guerre américano-mexicaine, la République de Californie (appelée aussi « République du drapeau à l'ours »)
 proclame son indépendance le 14 juin 1846, interdit l'esclavage et se dote d'une Constitution en 1849, puis adhère à l'Union américaine le 9 septembre 1850. La ruée vers l'or transforme profondément l'État faisant de la Californie le symbole du « rêve américain », la population de San Francisco augmentant alors de manière exponentielle. Dans les années 1920, la population de Los Angeles dépasse en nombre celle de San Francisco grâce à l'effet conjugué du développement de l'agriculture, de la découverte de pétrole et de l'ouverture du canal de Panama. À partir des années 1980, la Silicon Valleyau sud de San Francisco devient le premier pôle mondial des hautes technologies.

Aujourd'hui, la Californie compte près de 40 millions d’habitants, ce qui représente un Américain sur huit. En 2013, les métropoles les plus peuplées de l'État sont le Grand Los Angeles (18,4 millions d'habitants), capitale mondiale du cinéma, la région de la baie de San Francisco (8,5 millions d'habitants), capitale mondiale de la haute technologie, San Diego (3,2 millions d'habitants), grand centre militaire, Sacramento(2,5 millions d'habitants), capitale de l'État, et Fresno (1,1 millions d'habitants), capitale agricole de l'État au cœur la vallée de San Joaquin. L'innovation est l'atout majeur californien et se traduit par la présence de centres de recherche, d’universités prestigieuses et de pôles de technologies de pointe. La Californie à elle seule représente un quart de la totalité des brevets déposés aux États-Unis. La Californie est également devenue le premier État des États-Unis pourvoyeur d'emploi industriel devançant ainsi les États de la « Rust Belt » frappés par le déclin de l'industrie lourde. Le secteur de la culture a acquis une renommée mondiale grâce notamment à l'industrie cinématographique de Hollywood et la production musicale.

La Californie est découverte au xvie siècle par les Espagnols : en 1539, Francisco de Ulloa longe les côtes occidentales du Mexique ainsi que le golfe de Californie et apporte ainsi la preuve que la Basse-Californie est une péninsule. En 1542, Pedro de Alvarado soutenu par Antonio de Mendoza premier vice-roi de Nouvelle-Espagne envoient João Rodrigues Cabrilho explorer le Sud de la Californie pour le compte de la couronne d'Espagne. En 1602, Sebastián Vizcaíno poursuit l’exploration de la côte jusqu’à la baie de Monterey. Officiellement, ces nouveaux territoires appartiennent à la Nouvelle-Espagne, mais il faut attendre 1765 pour qu'ils soient colonisés sous l’impulsion du roi Charles III. En 1768-1770, une expédition terrestre dirigée par Gaspar de Portolà passe par les villes actuelles de San Diego, Los Angeles, Santa Barbara et atteint la baie de San Francisco.

Les Espagnols ne sont pas les seuls à s'intéresser à la Californie à l'époque moderne. Dès 1579, l'Anglais Francis Drake prend possession de la Californie, qu'il baptise Nova Albion. Au xviiie siècle, les Britanniques (James Cook, George Vancouver) et les Français (Jean-François de La Pérouse) explorent le Nord de la Californie. Au début du xixe siècle, les Russes viennent y chercher des fourrures.

La colonisation espagnole repose sur trois piliers : les missions, qui convertissent les Amérindiens, les presidios (forts) (San Diego, Santa Barbara, Monterey, San Francisco, etc.), qui assurent la défense du territoire, et enfin les pueblos (villages), où résident les colons. Le pueblo de Los Angeles est établi en 1781.
Les premières missions espagnoles de Californie sont fondées en 1769-1770 par le franciscain Junípero Serra. En 1794, les neuf missions de Californie regroupent 4 650 Indiens et 38 franciscains.   
                                                     
Au début du xixe siècle apparaissent des rivalités entre les puissances coloniales. En 1812, les troupes russes érigent le Fort Ross dans le nord de la Californie. Des trappeurs et coureurs des bois canadiens français parcourent la région en quête de fourrure de castors, loutres et ours. Ils tracent la future piste de la Californie.                       
D'autre part, des colons américains viennent s'installer en Californie par la piste de Santa Fe. En 1819, la signature du traité d'Adams-Onís fait du 42e parallèle la frontière nord de la Californie, qui n'a pas changé depuis.

Après la guerre d'indépendance du Mexique (1810-1821), la Californie devient une province de ce pays. La politique du gouvernement mexicain reconduit le système des missions, jusqu'à ce que le Parti démocratique le dissolve le 17 mars 1833 par décret. Par ailleurs, Mexico encourage l'immigration massive et l'élevage se développe en Californie. Dans un second temps, les immigrés fraîchement arrivés sont à nouveau chassés après l’entrée au gouvernement de Santa Anna, qui cherche à reconduire les missions. Ces événements font naître une animosité forte et durable entre la Californie et le gouvernement mexicain.
En 1845, la fédération des États-Unis annexe la République du Texas, ce qui provoque la guerre américano-mexicaine. Dès 1846, des immigrés américains proclament l’indépendance de la République de Californie (appelé aussi « République du drapeau à l'ours », Bear Flag Republic). Les armées de Zachary Taylor et de Winfield Scott finissent par vaincre les Mexicains. Par le traité de Guadeloupe Hidalgo signé le 2 février 1848, le Mexique doit céder un vaste territoire aux États-Unis (désigné sous le nom de cession mexicaine) dont fait partie la Californie.

En 1840, le Suisse John Sutter obtient une gigantesque concession au confluent des rivières American et Sacramento. Il développe à cet endroit un immense domaine agricole qu'il appelle « Nouvelle-Helvétie » sur lequel il pratique l'élevage et diverses activités artisanales.  C'est sur le site de Sutter's Mill qu'est découvert de l'or le 24 janvier 1848.  La nouvelle provoque l'afflux de plusieurs milliers d'immigrants américains mais aussi européens. Cette ruée vers l'or provoque un important essor urbain (Sacramento, San Francisco, Stockton) et affaiblit les Amérindiens dont le nombre passe de 300 000 en 1750 à 35 000 en 1860.

En 1849, la convention constituante de Monterey  décide à l'unanimité d'interdire l'esclavage, met en place un gouvernement provisoire qui administre la région pendant dix mois et rédige la première Constitution de la Californie. Le 9 septembre 1850, la Californie devient le 31e État de l’Union, grâce au compromis de 1850. Durant la guerre de Sécession (1861-1865), le Golden State s’allie aux Nordistes. Pendant les années 1870-1890, le développement du chemin de fer permet à la Californie de se rattacher aux États de l'est. Le premier chemin de fer transcontinental est inauguré en 1869. Le réseau ferroviaire est complété par la Southern Pacific Railroad et l'Atchison, Topeka and Santa Fe Railroad. San Francisco compte 70 000 habitants dès 1862 et la ville profite de la création de centaines de compagnies minières du Comstock Lode, dont les actions s'échangent sur la Bourse de San Francisco, produisant plusieurs millionnaires qui animent la vie politique et dotent la ville de bâtiments superbes pour l'époque : James Graham Fair, John William Mackay, James C. Flood et leur Banque du Nevada, Adolph Sutro, William Sharonet sa Bank of California ou encore John P. Jones et Alvinza Hayward.

La Californie du Sud connaît un développement spectaculaire pendant la première moitié du xxe siècle. L'agriculture se modernise. Du pétrole est découvert dans le bassin de Los Angeles, dans les années 1920. Les compagnies de cinéma comme la MGM, Universal et Warner Bros., achètent toutes des terres à Hollywood. L'ouverture du canal de Panama en 1914 stimule le port de Los Angeles.
La population augmente rapidement et d'importants aménagements sont réalisés comme l'aqueduc de Los Angeles (1908). La Lincoln Highway, la première route transcontinentale construite pour les véhicules motorisés, achevée en 1913, est un facteur clé du développement de l’industrie et du tourisme dans l’État. La U.S. Route 66 est terminée en 1926.

Cependant, la Grande Dépression des années 1930 met fin à l'optimisme et provoque l'augmentation du chômage. La Seconde Guerre mondiale entraîne un nouvel essor de la Californie qui voit s'implanter des industries de guerre (aéronautique, chantiers navals). C'est à cette époque que les Japonais de l'État sont enfermés dans des camps et que les Afro-Américains viennent s'installer en masse.

Après la guerre, l’immobilier remplace les industries du pétrole et de l’agriculture comme principal domaine d’activité en Californie du Sud. L'État se modernise : à Los Angeles, la première autoroute de tout l'Ouest américain, la 110 Freeway, est achevée en 1953 ; en 1955, Disneyland ouvre à Anaheim. Les années 1960 sont aussi une période de tensions et de bouleversements sociaux. La Californie devient l'État le plus peuplé des États-Unis et attire de nombreux Américains. Les étudiants s’opposent à la guerre du Viêt Nam par de nombreuses grèves et manifestations, notamment à l'université de Californie à Berkeley. La Californie devient un foyer de nouveaux mouvements culturels comme celui des beatniks et hipsters à Haight-Ashbury et Venice West.       

Le 11 août 1965, des émeutes raciales explosent à Watts, un quartier de Los Angeles : 34 personnes sont tuées et plus d'un millier sont blessées.
Dans les années 1980, l'économie californienne se classe au huitième rang mondial. La Silicon Valley devient un centre majeur de haute technologie.  La préservation de l'environnement, le risque sismique, les tensions raciales (les émeutes de 1992 à Los Angeles font environ 50 morts) et l’immigration sont les enjeux auxquels doit faire face la Californie, dont le visage s’est profondément transformé au cours du xxe siècle.
Titre: Re : Road Trip 66 + Hwy one Chicago/SantaMonica/San Francisco 14 avril-13 mai 2018
Posté par: olivier78 le vendredi 29 déc. 2017 à 09:59
On entre en Californie par Red Rock Bridge, qui franchit le Colorado.


NEEDLES                                                                                                                                                                                                                                                                                 
        Carty's Camp Shell Service Station, Route 66 Motel, Palms Apartments, Needles El Garces Train Station, Burger Hut, Overland Motel, Sage Motel
, Le Brun Motel, Wagon Wheel Restaurant.

GOFFS                                                                                                                                                                                                                         
         Goffs General Store

ESSEX  (depart pour l’itinéraire Mojave NP)                                                                                                                                                                         
        Old Gas Station & Garage, Essex US Post Office, Wayside Café & Garage

CHAMBLESS                                                                                                                                                                                                           
         Roadrunner's Retreat, National Trails Hwy (un restaurant abandonné en plein desert)

AMBOY                                                                                                                                                                                                                         
        C'est à Amboy que se trouve Roy's Motel, lieu de tournage du film The Hitcher de Robert Harmon (1986).
La ville fictive de Radiator Springs, qui sert de décor au film d'animation Cars, est également inspirée de la ville d'Amboy. Old Amboy School, Roy’s Motel & Café, (difficile de manquer l’enseigne monumentale du motel qui a servi de décor au film The Hitcher ), Amboy Crater (contrairement au Meteor Crater de Winslow, celui-ci est une formation volcanique. Prévoir 5 km de marche).

BAGDAD                                                                                                                                                                                                                           
         La localité doit son nom à la gare ferroviaire du même nom et au roman, puis au film, Bagdad Café (bien que le lieu de tournage ne se situe pas dans cette localité mais un peu plus loin sur la 66).


LUDLOW                                                                                                                                                                                                                     
         Ludlow Café, Ludlow Motel.

NEWBERRY SPRINGS                                                                                                                                                                                                   
         Whiting Bros Gas Station, Bagdad Café (le café qui servit de lieu de tournage au film.

DAGGETT  départ de l’itinéraire pour Calico Ghost Town.

BARSTOW                                                                                                                                                                                                                     
         Harvey House Railroad Depot (l'ancienne gare abrite le Western America Railroad Museum et le Barstow Route 66 "Mother Road" Museum). ), Sands Motel, Cactus Motel, Stardust Inn, El Rancho Motel, Route 66 Motel, The Torches Motel, Palm Café, Motel 66, Do Drop Inn, Dunes Motel, The Two Sixes Company.

HELENDALE

ORO GRANDE                                                                                                                                                                                                               
             Elmer's Bottle Tree Ranch, (Des milliers de bouteilles vides multicolores emmanchées sur des supports métalliques), Iron Hog Restaurant & Saloon, Club 66, Route 66 Antique Station.

VICTORVILLE                                                                                                                                                                                                           
             Victorville Route 66 Bridge, un pont métallique en treillis, emprunté par la 66 pour franchir Mojave River. Parc : Rockview Nature Park (un petit parc qui offre une vue sur le canyon de Mojave River). Emma Jean’s Holland Burger, le resto dans lequel l’héroïne de Kill Bill vient prendre un petit verre à sa sortie du cimetière... California Route 66 Museum, l’un des dernier musées avant la fin du voyage...

HESPERIA                                                                                                                                                                                                                   
              Outpost Café & Truck Stop, Summit Inn Restaurant, ce restaurant est situé sur le col de Cajon Pass, qui marque la fin du Désert de Mojave, entre les San Gabriel Mountains et les San Bernardino Mountains. C'est aussi le début de la descente sur la mégalopole de Los Angeles.

SAN BERNARDINO                                                                                                                                                                                                           
             Lido Motel
, Dream Inn, Motel Holiday Inn,  Juan Pollo Restaurant (premier restaurant de la chaîne McDonald's, ouvert en 1940). San Bernardino Motel, Wigwam Motel

RIALTO

FONTANA                                                                                                                                                                                                                       
             Bono's Historic Orange.

RANCHO CUCAMONGA                                                                                                                                                                                                Sycamore Inn, Magic Lamp Inn.

UPLAND, CLAREMONT, POMONA, LA VERNE,  SAN DIMAS, GLENDORA

AZUSA                                                                                                                                                                                                                         
           Flappy Jack's Pancake House, The Golden Spur

IRWINDALE, DUARTE

MONROVIA                                                                                                                                                                                                                     
           Oak Park Motel
, Aztec Hotel.

ARCADIA       
           The Derby

PASADENA                                                                                                                                                                                                                   
            Foothill Blvd Milestone, Howard Motor Company Building, Bekins Storage Co. Roof Sign, Rialto Theater,  Colorado St Bridge,

Titre: Re : Road Trip 66 + Hwy one Chicago/SantaMonica/San Francisco 14 avril-13 mai 2018
Posté par: olivier78 le vendredi 29 déc. 2017 à 10:32
BIENVENUE A LOS ANGELES !!!!
                                                                                                                                               
     Olvera St, parallèle à Main St, entre Cesar Chavez Ave et Los Angeles Plaza Park ; une rue piétonne aux allures de marché mexicain.                                 
Ici, départ de l’itinéraire pour Six Flags Magic Mountain et pour Universal Studios Hollywood.                                                                                                 
Los Angeles City Hall; le bâtiment qui abrite la mairie de la mégalopole. Broadway Theater and Commercial District, le long de Broadway.                       
HOLLYWOOD                                                                                                                                                                                                               
Barney's Beanery, Santa Monica Blvd.                                                                                                                                                                         
BEVERLY HILLS (faire le tour des belles demeures des plus grands acteurs, producteurs, chanteurs…)
Hollywood bld, Sunset Bld, Rodéo drive, Grauman’s Chinese Theater, The Grove, Walk of Fame, Observatoire Griffith…

SANTA MONICA                                                                                                                                                                                                               
Third Street Promenade, entre Broadway St et Wilshire Blvd ; véritable galerie marchande à ciel ouvert, à deux pas du Pacifique...                                           
The Georgian Hotel. Santa Monica Pier, la jetée immortalisée dans un nombre incalculable de films, sur laquelle vous trouverez toutes sortes de restos et d’attractions.
Ne pas oublier d’aller faire un tour sur Venice Beach et Muscle Beach!!!

Voilà mes ami(e)s, fin du voyage sur le Route 66, la Mother Road et départ pour la HWY ONE de L.A à SF le long de la côte pacifique mais là, c'est une autre histoire.

Rendez-vous vers la fin Mai 2018 pour le récit au travers de notre carnet de voyage qui sera agrémenté de photos et de belles rencontres!!!
Merci à vous tous de m'avoir lu sur mon topic et à bientôt!!!

Votre Baron qui vous salut  !roi! :pilote: :punk:

Titre: Re : Road Trip 66 + Hwy one Chicago/SantaMonica/San Francisco 14 avril-13 mai 2018
Posté par: dobermann le samedi 27 janv. 2018 à 18:40
faut vraiment que tu te mettes  a facebook pour qu'ont te suive facilement
Titre: Re : Road Trip 66 + Hwy one Chicago/SantaMonica/San Francisco 14 avril-13 mai 2018
Posté par: olivier78 le samedi 27 janv. 2018 à 18:50
😇😘 Je suis sur FB avec le forum américain de la Route 66, idéal pour des tas de bons plans😉
Finalement, on repousse la date de départ à début Mai pour moins cailler dans l’Illinois et je dois être opéré de la main ( doigt à ressaut) !roi!
Titre: Re : Road Trip 66 + Hwy one Chicago/SantaMonica/San Francisco 14 avril-13 mai 2018
Posté par: olivier78 le samedi 07 avril 2018 à 01:34
Hello les ami(e)s, le départ approche avec un Road trip totalement repensé!
Départ le 2 mai et retour le 31 mai 2018.
Arrivée à Los Angeles puis Malibu, Mojave désert, Las Vegas, Zion Park, Brice Canyon, North Rim Grand Canyon, Antilope Canyon, Capitol Reef, Arches, Canyonlands, Mesa Verde, Canyon de Chelly, Monument Valley, Painted desert, Petrified Forest, Meteor Crater, Flagstaff, South Rim Grand Canyon, Sedona, Joshua desert, Palm desert et Palm Spring, Long Beach, Venice, Santa Monica puis départ de L.A.
6000 kms, Californie, Nevada, Utah, Arizona... De nombreux parcs nationaux et réserves indiennes.
Finalement on ne fera qu’un petit bout de la 66 et on donne la préférence aux beautés naturelles!
Pendant notre périple si nous avons une bonne couverture wifi, nous vous posterons des photos avec notre Road
 Book . Départ à 2 avec la Baronne à bord d’un SUV de location. Les réservations sont faites et ça été un gros boulot de préparation digne d’un Padak. Cerise sur le gateau, on fêtera les 60 ans de ma chère et tendre au Hyatt de Long Beach, pas mal pour un anniv😎😉. Le Baron vous salue bien :boss: :pilote: !roi!